Rubriques




Se connecter à

Le procès du faux play-boy niçois, accusé de viols, s'est ouvert à Montpellier ce lundi 25 octobre

Le procès du Niçois Jack S. devant la cour criminelle de l’Hérault à Montpellier a débuté à 15 heures, ce lundi 25 octobre.

Ch. P. Publié le 25/10/2021 à 16:30, mis à jour le 25/10/2021 à 16:45
Illustration justice, tribunal. Photo AFP

Le faux play-boy mais vrai retraité, séduisait des femmes sur Internet et par téléphone et les attirait dans son appartement de Nice. Il comparaît pour viols aggravés. Ancien gérant d’une société de publicité à la retraite, il encourt quinze ans de réclusion criminelle.

 

D’une voix grave et mélodieuse, l’accusé, âgé de 74 ans, cheveux blancs et complet gris, épèle son non à l’invitation du président Paul Baudoin. Domicilié à au centre d’action sociale de Nice, précise le retraité.

Deux jeunes femmes, Ariane et Marie (*) sont assises au premier rang, parties civiles. Dans l'ordinateur de l'accusé, les policiers ont retrouvé 200 fichiers correspondant à des femmes avec lesquelles il était en relation.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.