“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le procès de l'affaire Pastor entre dans la dernière ligne droite

Mis à jour le 10/10/2018 à 08:03 Publié le 10/10/2018 à 08:00
Le procès de l‘affaire Pastor a débuté le 17 septembre à Aix-en-Provence.

Le procès de l‘affaire Pastor a débuté le 17 septembre à Aix-en-Provence. Photo Franz Chavaroche

Le procès de l'affaire Pastor entre dans la dernière ligne droite

Dix personnes sont jugées devant la Cour d'assises des Bouches-du-Rhône, à Aix-en-Provence, pour les assassinats à Nice en mai 2014 de la richissime femme d'affaires monégasque Hélène Pastor et de son chauffeur Mohamed Darwich, dont le gendre de la milliardaire. Plaidoiries des parties civiles à partir de ce mercredi avant le réquisitoire de l’avocat général. Ce sera au tour de la défense la semaine prochaine pour un verdict attendu mercredi ou jeudi

Ce mercredi, les parties civiles devraient commencer à plaider. En fin de matinée ou en début d'après-midi. La cour d'assises d'Aix-en-Provence entrera ainsi dans une nouvelle phase de cette affaire Pastor qu'elle examine depuis le 17 septembre.

Les avocats de la famille Darwich, le chauffeur assassiné, mais aussi de Claude Pallanca, Philippe Pastor, Sylvia Ratkowski-Pastor et Gildo Pastor et de sa compagne se succéderont à la barre.

Le réquisitoire de l'avocat général est attendu soit demain en fin d'après-midi, débordant sur vendredi, soit toute la journée de vendredi.

>> RELIRE. Procès Pastor. La soeur de Pascal Daurial: "Il a pris toute la mesure de l'horreur".

La semaine prochaine, ce sera au tour de la défense de prendre la parole. Laquelle sera ensuite donnée comme c'est l'usage, aux accusés eux-mêmes. Les douze jurés se retireront ensuite pour un verdict attendu mercredi ou jeudi.

La journée de ce mardi n'a rien apporté de nouveau. Ont été entendus des témoins cités par la défense des prévenus. Alors qu'ils étaient présents le matin, Mes Éric Dupond-Moretti et Luc Febbraro, avocats de Wojciech Janowski, ont laissé leur banc vide l'après-midi.

>> RELIRE. Affaire Pastor: cette troisième semaine où le procès a basculé

Leur client, le gendre de la milliardaire Hélène Pastor, a affiché la même attitude que depuis le début du procès. Restant seul debout, jusqu'au dernier moment, à chaque apparition dans le box. Scrutant les moindres faits et gestes de sa compagne, Sylvia. Se tournant même avec le sourire aux lèvres pour regarder les jurés et le président de la cour d'assises entrer dans la salle.

L'énigmatique M. Janowski sera fixé sur son sort dans sept jours environ.


La suite du direct