Le parquet de Grasse ouvre une enquête dans l'affaire qui oppose Booba à la société de la Varoise Magali Berdah

Le parquet de Grasse a ouvert une enquête pour "pratiques commerciales trompeuses" et "escroquerie en bande organisée" après la plainte déposée par Booba. Dans le viseur du rappeur français? La Varoise Magali Berdah, créatrice de Shauna Events, l’agence d’influenceurs la plus populaire de France basée à Antibes et dont le nom sera sans nul doute cité dans l'émission Complément d'enquête diffusée ce dimanche.

La rédaction Publié le 11/09/2022 à 17:14, mis à jour le 11/09/2022 à 17:56
Magali Berdah est l'agent des personnalités parmi les plus influentes de la téléréalité. Photo Eric Ottino

Le parquet de Grasse (Alpes-Maritimes) a ouvert une enquête après la plainte déposée fin juillet par Elie Yaffa, le vrai nom du rappeur Booba, pour "pratiques commerciales trompeuses" et "escroquerie en bande organisée", comme l'indiquait en fin de semaine le site de France Info.

La Varoise Magali Berdah dans le viseur du "Duc"

Le "Duc", comme il est surnommé dans le milieu du rap, se positionne depuis plusieurs semaines en lanceur d'alerte et dénonce "les pratiques commerciales et abus commis par des influenceurs faisant la promotion d'arnaques en ligne".

Dans son viseur, entre autres, la Varoise Magali Berdah, "la papesse de la téléréalité", dont la société Shauna Events est basée à Antibes. 

Une autre plainte a aussi été ouverte. Elle concerne un ex-candidat de téléréalité, Marc Oceane Singainy Tevanin, alias Marc Blata, dont il dénonce les activités de trading et de cryptomonnaie. Cette plainte a été transmise au parquet de Pontoise.

Avec le hashtag #Influvoleurs et l'ouverture d'une boîte mail du même nom, le rappeur a recueilli des dizaines de témoignages de consommateurs s'estimant lésés. 

 

Un autre litige en cours concernant son compte Instagram

Un peu plus tôt dans la semaine, devant le tribunal judiciaire de Marseille et via son avocat, Booba avait demandé la réouverture de son compte Instagram fermé suite à son conflit avec cette même Magali Berdah et la femme de Gims. 

Ce dernier avait été fermé par la justice le 12 juillet dernier à la demande de la Varoise Magali Berdah, créatrice de Shauna Events, l’agence d’influenceurs la plus populaire de France. Elle se disait victime de harcèlement de la part du rappeur. 

"C'est un truc de fou, la suppression de mon compte Instagram. Je dénonce les escrocs et on ferme mon compte au lieu de les empêcher de voler", s'était-il insurgé dans les colonnes de Libération

 La décision a été mise en délibéré au 3 octobre prochain.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.