“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le chauffeur Uber conduit en état d'ivresse, percute un véhicule et prend la fuite

Mis à jour le 09/10/2018 à 08:47 Publié le 09/10/2018 à 08:36
Il a cumulé état d'ivresse et délit de fuite.

Il a cumulé état d'ivresse et délit de fuite. Photo archives Patrick Clémente

Le chauffeur Uber conduit en état d'ivresse, percute un véhicule et prend la fuite

Un ressortissant brésilien, chauffeur de taxi Uber, a été condamné à 800 € d’amende pour avoir conduit sa Mercedes avec un taux de 1,34 gramme d’alcool pur dans le sang.

Ce 2 juillet dernier, la planète entière était en pleine Coupe du monde de football. Un homme de 28 ans qui réside temporairement à Beausoleil, était venu à "La Brasserie" pour suivre en direct, comme tout bon supporter, le match Brésil-Mexique. L’équipe de Neymar décrochait sa place en quart de finale et l’euphorie incitait vite à lever le coude.

Après avoir bu huit bières, vers 20 h, l’intéressé montait dans le véhicule appartenant à sa mère et prenait la direction de son domicile. Au bout de quelques centaines de mètres, sur le passage protégé du boulevard Albert-Ier, il percutait une autre voiture et prenait la fuite…

D’emblée, le président Jérôme Fougeras Lavergnolle veut connaître les raisons qui ont poussé le prévenu à fuir sans s’inquiéter des suites de l’accident. L’intéressé s’en défend.

"Comment faire autrement"

"Je ne suis pas parti pour éviter le constat. Je devais aller rapidement aux urgences. Je m’étais blessé sous le choc. J’ai un certificat avec 6 jours d’ITT. Comment faire autrement? Ma femme n’a pas de permis de conduire."

Le procureur Alexia Brianti note que son avocat est plus nuancé sur le délit de fuite. Toutefois, la victime n’a pas donné de suite pénale et n’a pas été entendue par les policiers. Elle requiert une peine de 300 € pour la conduite en état d’ivresse et 400 € pour le délit de fuite.

En défense, Me Elie Cohen démontrera que son client «n’a pas l’habitude de boire et il n’a aucun problème avec l’alcool. Il n’avait certainement pas la volonté de fuir après l’accident. Il est bon de préciser qu’il a indemnisé la victime»

Le tribunal prononcera une seule condamnation de 800 € d’amende pour l’ivresse.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct