“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

L'avocate de Rybolovlev inculpée hier matin

Mis à jour le 24/02/2016 à 05:05 Publié le 24/02/2016 à 05:05
Tetiana Bersheda, à son arrivée au Palais de Justice de Monaco.

Tetiana Bersheda, à son arrivée au Palais de Justice de Monaco. Michael Alesi

Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

L'avocate de Rybolovlev inculpée hier matin

Tetiana Bersheda est arrivée au palais de Justice à 9 h 40, convoquée par le juge d'instruction. Elle sera entendue le 2 mars sur le fond d'une affaire d'enregistrements

Il y a l'affaire : celle de la collection de tableaux de Dmitry Rybolovlev d'un montant d'environ 2 milliards d'euros, et pour laquelle le milliardaire russe considère avoir été escroqué par son marchand d'art Yves Bouvier, aidé par sa présumée complice monégasque Tania Rappo. Et il y a de multiples rebondissements depuis l'ouverture de l'enquête, il y a un an…

Dernier en date, hier matin, avec l'inculpation de Maître Tetiana Bersheda, conseil de Dmitry Rybolovlev, par le juge d'instruction Pierre Kuentz, pour violation de la vie privée. Cette inculpation vient après la plainte déposée par Maître Frank Michel pour sa cliente Tania Rappo, l'été dernier, et le placement en garde à vue du Russe et de l'avocate à l'automne.

Lors d'un dîner au domicile du président de l'ASM Football Club, le 23 février 2015, Maître Tetiana Bersheda a réalisé un enregistrement audio, transmis ensuite à la Sûreté publique, assorti de sa retranscription du russe au français et de ses commentaires. Cet enregistrement ne concerne pas toute la soirée mais une dizaine de minutes de conversation au cours desquelles Madame Rappo a rapporté les propos d'Yves Bouvier dans le cadre du solde de la vente d'un Rothko.

« Ce qui veut dire que Tania Rappo était éventuellement la complice d'Yves Bouvier si celui-ci est un escroc comme le pense Dmitry Rybolovlev », explique Maître Gérard Baudoux, avocat de Tetiana Bersheda.

« Trop bien fait son travail »

Et d'expliquer : « Le contexte est un rideau de fumée de la part de Tania Rappo pour faire oublier son inculpation [NDLR : pour blanchiment d'argent]. Si elle et Yves Bouvier sont déclarés coupables, on est dans le crapuleux, considérant les sommes considérables qui sont en jeu. Il ne s'agissait nullement d'une conversation privée. On reproche à Tetiana Bersheda d'avoir, en quelque sorte, trop bien fait son travail en voulant apporter une preuve à l'appui de la plainte pour escroquerie contre Yves Bouvier. Est-ce que cet enregistrement est constitutif du délit d'atteinte à la vie privée ou familiale ? Non, l'intégralité de la conversation porte sur l'acquisition, par des sociétés, de tableaux via Monsieur Bouvier et vise à inciter Dmitry Rybolovlev à finir des règlements. »

De son côté, Maître Frank Michel, avocat de Tania Rappo, est convaincu du « caractère illicite de cet enregistrement ». Il explique également : « Ce procédé qui est clairement en violation du code pénal - ce qui est d'autant plus inacceptable de la part d'une avocate - n'a rien à voir avec la manifestation de la vérité. Tout au contraire. Le but poursuivi par Monsieur Rybolovlev et sa complice était d'induire le juge d'instruction en erreur sur le rôle joué par Tania Rappo dans le cadre des transactions contestées. Nous avons sollicité qu'une confrontation soit organisée entre notre cliente, Monsieur Rybolovlev et Madame Bersheda afin de démontrer les manipulations auxquelles les parties civiles se sont livrées dans le cadre de l'enquête préliminaire. Pour Monsieur Rybolovlev, l'heure de l'impunité est aujourd'hui passée. »

Et Rybolovlev ?

Maîtres Frank Michel et Dominique Salvia, également avocat de Tania Rappo, ont également requis du juge d'instruction « l'inculpation de Dmitry Rybolovlev en tant que complice. »

Maître Gérard Baudoux note, quant à lui, que le milliardaire russe « n'a pas procédé à l'enregistrement. De plus, cet enregistrement ne profite pas à Dmitry Rybolovlev mais aux sociétés plaignantes qui ne sont pas les siennes. »

De son côté, Tetiana Bersheda ne veut faire « aucune déclaration ». Elle sera entendue par le juge d'instruction le 2 mars pour évoquer le fond du dossier.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.