“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

L'arnaqueur de la boutique Gucci reste en prison

Mis à jour le 08/12/2018 à 05:08 Publié le 08/12/2018 à 05:07
« Nous allons certainement modifier la procédure habituelle », avait déclaré l'une des responsables de l'enseigne de luxe de Monte-Carlo lors de l'audience précédente.

« Nous allons certainement modifier la procédure habituelle », avait déclaré l'une des responsables de l'enseigne de luxe de Monte-Carlo lors de l'audience précédente. J.-S.G.-A.

L'arnaqueur de la boutique Gucci reste en prison

Outre la peine de huit mois ferme confirmée, l'escroc d'origine ivoirienne a écopé en plus d'une amende de 2000 euros. Sa compagne a été relaxée

J'ai exercé cette voie de recours parce que la décision du tribunal correctionnel est injuste ! Je suis innocent ! » Si la sanction du 20 août dernier était humiliante pour le prévenu, au jour de sa comparution devant la Cour d'appel, cette juridiction a rendu lundi matin son arrêt dans l'affaire d'escroquerie constituée le jeudi 16 août 2018 chez Gucci, à Monte-Carlo.

À l'audience, présidée par Mme Sylvaine Arfinengo, le conseiller Éric Senna a confirmé la condamnation à huit mois d'emprisonnement ferme prononcée en première instance contre ce ressortissant ivoirien de 31 ans, sans profession. Les juges ont aggravé la peine avec une amende de 2000 euros. En revanche, la compagne, déclarée coupable à l'époque avec un mois assorti du sursis, a été relaxée [lire nos éditions du samedi 25...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct