“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Justice: six mois de prison ferme pour un vol avec effraction à Monaco

Mis à jour le 26/01/2015 à 08:16 Publié le 26/01/2015 à 08:03
Palais de Justice de Monaco4
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Justice: six mois de prison ferme pour un vol avec effraction à Monaco

Un jeune homme comparaît devant le tribunal correctionnel de Monaco pour s'être introduit dans un appartement à Fontvieille afin de subtiliser une sacoche avec du matériel informatique. Le prévenu a écopé de six mois de prison ferme et de dommages et intérêts.

Un jeune homme comparaît devant le tribunal correctionnel de Monaco pour s'être introduit dans un appartement à Fontvieille afin de subtiliser une sacoche avec du matériel informatique. Le prévenu a écopé de six mois de prison ferme et de dommages et intérêts.

Il a visité un appartement à Fontvieille pour dérober une sacoche avec du matériel informatique. Ce jeune homme de 25 ans n'a pu expliquer son geste devant le tribunal correctionnel. Il a été condamné à six mois de prison ferme. Il devra verser 7.500 euros de dommages et intérêts à la partie civile.

Les faits se sont déroulés lundi dernier, vers 18 h. Kristjan se promène dans l'avenue des Castellans. Il franchit une haie et se retrouve sur une terrasse. Il force d'abord la porte-fenêtre d'un appartement avec un tournevis.

Comme elle ne cède pas, il se dirige vers une autre ouverture, réussit à pénétrer dans le logement et entreprend une fouille en règle dans les chambres. Le locataire entre alors et le surprend avec une sacoche contenant ordinateur, disque dur, clé USB.

« Vous fuyez en vous débarrassant des objets,lui rappelle le président Jérôme Fougeras-Lavergnolle. La victime vous court après, vous rattrape au niveau de la station-service, vous plaque au sol et alerte les services de police. Vous n'avez fourni aucune explication sur votre comportement. À quoi servait le tournevis retrouvé dans votre poche ? À faire du tourisme ? »

Réponse évasive du prévenu à l'allure égarée : « Je ne sais pas pourquoi j'avais cet outil sur moi !

- Pourtant, à la police, vous avez indiqué qu'il servait dans votre travail. Or, vous êtes jardinier non déclaré chez un particulier à Beaulieu… »

« Les cambriolages sont un fléau »

Le jeune homme murmure des bribes d'explications inaudibles. Me Christophe Ballerio, pour la partie civile, anticipe avec une pointe d'ironie les propos de la défense : « On va vous demander la clémence… Pourtant, Monsieur est muni de gants en laine pour ne laisser aucune empreinte (...). Et le tournevis, c'était pour tondre le gazon ? »

Dans son réquisitoire, le procureur Cyrielle Colle tranchera aussitôt. « Les cambriolages sont un fléau. Et compte tenu de la gravité des faits, je réclame six mois ferme pour cette personne qui a décidé de se lancer dans la délinquance. »

Pour la défense, Me Xavier-Alexandre Boyer avancera quelques remarques pertinentes.« Le butin plus les 7 euros ont été intégralement restitués. Ces faits sont motivés par une extrême précarité. Mon client est jardinier pour un salaire de 700 euros mensuels. Ses casiers judiciaires sont vierges et il est accessible au sursis. »

Le tribunal suivra les réquisitions du ministère public.

 


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.