“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Ivre, une Monégasque provoque un accident sur la voie rapide

Mis à jour le 28/01/2019 à 12:19 Publié le 28/01/2019 à 12:18
Illustration.

Illustration. Photo Franck Fernandes

Ivre, une Monégasque provoque un accident sur la voie rapide

A bord de son véhicule de prêt, une Monégasque, ivre, heurte un fourgon. La prévenue a été condamnée à de la prison avec sursis et obligation de soin.

L’intercession de sainte Dévote aurait-elle amené l’intervention divine dans la collision entre une voiture et une camionnette évoquée à l’audience de flagrance?

C’est la réflexion possible en ces temps de célébration de la vierge martyre patronne de la Principauté. Une femme monégasque, au volant de sa Fiat, a heurté un fourgon ce mercredi 23 janvier, vers 17 h 30, sur le boulevard du Larvotto. L’automobiliste, ivre, avec une alcoolémie de 1,37 mg par litre d’air expiré, s’est déportée sur la gauche au même moment où arrivait en sens inverse un utilitaire Renault.

Heureusement, le conducteur anticipait la trajectoire de la petite voiture citadine et parvenait à s’immobiliser à temps. Un miracle! Le choc, de face et sans violence n’occasionnait aucune blessure. Uniquement des dégâts matériels.

Arrivée menottée dans le box, la prévenue, amorphe, est encore livide d’émotion, le regard vague.

Des démarches pour une cure de sevrage

Après la description de l’accident, le président Florestan Bellinzona l’interroge sur la quantité de boisson absorbée et son addiction à l’alcool.

"Je regrette d’avoir avalé deux verres de vin, précise cette chef de bureau. Mais je bois tous les jours… D’ailleurs, ce jour-là, j’avais entamé les démarches pour une cure de sevrage. En sortant du cabinet du médecin, j’ai dit  : ce sont les deux derniers verres… J’ai fait une bêtise. Je suis malade et consciente de la mise en danger par mon comportement. Les deux jours de prison ont été profitables…"

La victime s’inquiète pour la prise en charge des dégâts car la mise en cause conduisait un véhicule de prêt. Il demande le renvoi sur intérêts civils.

"À 2,74 grammes d’alcool dans le sang, relève le premier substitut Cyrielle Colle, on n’est pas en état de conduire! La situation aurait pu être dramatique sur la voie rapide. C’est un axe de circulation très fréquenté l’après-midi. La peine doit être à la hauteur de la gravité et surtout inciter Madame à ne plus recommencer. Normalement, avec pareil taux, même pour une primo-délinquante, c’est la prison ferme. Exceptionnellement, prononcez un quantum de trois mois avec mise à l’épreuve et obligation de soins pendant trois ans. Plus une amende de 45 euros."

"Son alcoolémie ne faiblit jamais"

Cette sanction, si les juges ne décident pas autrement, dispense la prévenue de la prison. Mais elle lui impose des obligations qui sont une sorte de pivot de la lutte contre la récidive et un outil précieux de réinsertion en Principauté.

Dès lors, la défense s’engouffre dans cette voie.

"J’adhère aux réquisitions de Mme le Procureur, s’accorde Me Thomas Brezzo. C’est une évidence: par sa consommation quotidienne et quantitative, l’alcoolémie de ma cliente ne faiblit jamais. Prenez en compte sa volonté de se soigner. L’incarcération n’est pas la bonne solution."

Le tribunal suivra les réquisitions du ministère public, avec un dernier conseil du président: "Une éventuelle rechute alcoolique n’est pas exclue. On ne peut pas vous empêcher de boire. Mais ce jour-là, ne prenez pas votre véhicule..."


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct