“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Ivre, il se plante en voiture sur le boulevard d’Italie à Monaco et repart à pied

Mis à jour le 08/04/2019 à 09:04 Publié le 08/04/2019 à 09:00
Le palais de justice de Monaco

Le palais de justice de Monaco Photo Jean-François Ottonello

Ivre, il se plante en voiture sur le boulevard d’Italie à Monaco et repart à pied

Un étudiant venu faire la fête Monaco plante sa voiture, et repart vers Menton à pied.

La fête demeure un élément primordial de la vie sociale. On comprend dès lors le choix d’un étudiant, le 23 décembre 2018, venu profiter en Principauté de cet état d’âme particulier où l’on communie encore plus facilement avec tout le monde en période de Noël.

Mais pour rompre la monotonie de son existence vouée à l’immense connaissance, il est venu synchroniser divertissements avec rhum et vodka dans une limite délictuelle pour un conducteur de véhicule.

Un taux d’alcool de 0,81 mg/l

Avec un taux d’alcool de 0,81 mg/l relevé à 3 heures, il ne pouvait pas faire bonne route pour retourner dans sa ville de Menton.

L’ivresse, en effet, provoque des réactions pour le moins bizarre.

Arrivé à hauteur du 6, boulevard d’Italie, le jeune homme se plante avec sa Volkswagen. Quand les policiers arrivent, ils trouvent une voiture quasiment inutilisable en travers de la route. Personne à l’intérieur.

Aussitôt une équipe part à la recherche du pilote, afin de lui porter éventuellement assistance.

"Vous êtes retrouvé choqué mais indemne, rapporte le président Jérôme Fougeras Lavergnolle, sur la descente du Larvotto. Mais vous aviez tous les signes de l’ivresse. S’il y avait eu des piétons à cet instant, c’était le drame. Qu’aviez-vous bu au cours de la soirée ?"

À la barre, le prévenu comptabilise les verres : quatre de rhum et plus de la vodka ? "Sur la vidéo, reprend le magistrat, depuis la place des Moulins, on voit que vous rouliez à une vitesse excessive. Vous étiez pressé de rentrer ?"

"Je retournai à Menton"

L’intéressé acquiesce : "Je retournai à Menton et à un moment, j’ai eu un flash… Je me suis éloigné de ma voiture, mais sans intention de fuir…"

Pour qualifier la gravité de l’accident, le premier substitut Cyrielle Colle décrit la collision avec les plots des trottoirs arrachés et le choc contre la façade d’un immeuble.

"C’est un miracle de constater qu’il n’y a aucun blessé. Après avoir passé le permis de conduire et une consommation d’alcool bien chargée, tous les signaux d’alerte étaient réunis. Cet étudiant a l’intention de venir travailler à Monaco comme expert-comptable. Il doit faire très attention à son comportement… Vous prononcerez un mois assorti du sursis afin de ne pas obérer son avenir professionnel."

Finalement, le tribunal optera pour 1 500 euros d’amende, plus une contravention à 45 euros.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct