“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Ivre, il n'a aucun souvenir d'avoir frappé violemment une femme dans la rue

Mis à jour le 31/01/2020 à 08:13 Publié le 31/01/2020 à 08:13
Illustration.

Illustration. Photo Nice-Matin

Ivre, il n'a aucun souvenir d'avoir frappé violemment une femme dans la rue

Habituellement, la nuit de la Saint Sylvestre est propice aux cotillons, boissons, manifestations d’effusions et exagérations d’alimentation. En revanche, ce temps de réveillon du 1er janvier 2020 a dérapé en pugilat pour deux jeunes gens après des agapes festives arrosées sur le port Hercule à Monaco.

Il est environ 3h30 quand un étudiant néerlandais croise la route d’un couple de retour d’une soirée au niveau de la supérette Casino.

Fortement alcoolisé, il assène un coup de poing à l’homme et l’insulte. Une bagarre violente éclate. 

Devant cette situation destructrice, une jeune femme vient prêter main-forte à son copain en se servant de son sac comme d’un projectile. Mais elle reçoit dans la foulée une sacrée mandale au niveau temporal gauche.

La douleur persistante l’oblige à rejoindre le lendemain le centre hospitalier Princesse Grace où il lui est prescrit deux jours d’ITT. 

"Vu son patrimoine…"

Me Thomas Brezzo, l’avocat de la plaignante, après un rappel des faits en règle, note que le prévenu a reconnu les faits devant le président Jérôme Fougeras Lavergnolle. La partie civile sollicite 5.500 euros pour l’ensemble des préjudices.

La procureure Alexia Brianti n’est pas surprise par ces débordements de l’an neuf. Il est noté cependant l’amnésie du prévenu tellement il était alcoolisé. Un vrai pochetron
qui n’a pas mesuré non plus les conséquences d’un tel acte.

"Combien elles auraient pu être désastreuses! Ce jeune de vingt ans s’est fait particulièrement remarquer en ayant fini par deux fois au poste de police. Vu son patrimoine de 1 million d’euros légué par ses parents, vous le condamnerez à une peine de 4.000 euros à 5.000 euros d’amende."

Il est possible qu’après l’absorption de plusieurs verres de vin et de vodka pour chacun, le prévenu et l’autre personnage n’ont aucune souvenance sur l’épisode de violences.

"S’il est très probable que mon client demeure l’auteur des coups portés, avance finement Me Sophie-Charlotte Marquet, on ne peut écarter l’incertitude des déclarations de personnes toutes alcoolisées. Pour preuve, l’incohérence sur le lieu de l’altercation au boulevard Albert-Ier. Est-ce Planet Sushi ou la pharmacie Médecin? C’est à la fois gênant
pour l’intéressé qui ne se souvient de rien. Il se rapporte aux seuls témoignages de l’entourage. Et important pour l’éclairage des faits. Aujourd’hui, mon client ne consomme plus une seule goutte d’alcool!"

Le tribunal réduira les demandes du ministère public et de la partie civile en prononçant une peine d’amende de 2.000 euros et une somme identique pour indemniser la plaignante. 


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.