“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Ivre, il accuse les policiers de corruption à Monaco

Mis à jour le 04/02/2015 à 08:40 Publié le 04/02/2015 à 07:57
Palais de Justice de Monaco4
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Ivre, il accuse les policiers de corruption à Monaco

Interpellé en état d'ivresse à Monaco, un Allemand accuse les policiers de pots-de-vin. L'homme a comparu menotté devant le tribunal correction et a écopé d'une peine de prison ferme et d'une amende de 240 €

Interpellé en état d'ivresse à Monaco, un Allemand accuse les policiers de pots-de-vin. L'homme a comparu menotté devant le tribunal correction et a écopé d'une peine de prison ferme et d'une amende de 240 €

Drôles de délire que celui de cet Allemand en état d'ivresse. Alexey a tellement ingurgité de chopes de bière qu'il a accusé de recevoir des pots-de-vin les policiers qui l'ont interpellé au volant de son véhicule sur le boulevard d'Italie.

Sa forte alcoolémie l'a conduit, menotté, devant le tribunal correctionnel. Et une peine de huit jours de prison ferme plus 240 € d'amendes pour les infractions routières lui a été infligée.

Trou de mémoire

Le prévenu a bu plus que de raison dans un bar de Fontvieille, après un match de foot. Le 14 janvier dernier, les caméras de vidéosurveillance repèrent vite ce chauffard qui roule à vive allure sur le boulevard Albert-Ier, l'avenue d'Ostende, la place du Casino…

Au rond-point de la Madone, il prend l'avenue Saint-Laurent en sens interdit au lieu d'emprunter le boulevard des Moulins. Les agents ne sont pas loin…

«Quand on vous arrête, précise le président Jérôme Fougeras-Lavergnolle, vous êtes très énervé. De plus vous avez franchi plusieurs fois la ligne blanche et vous refusez l'éthylomètre et la prise de sang. D'ailleurs, on ne connaîtra jamais votre taux d'alcoolémie. Mais votre élocution pâteuse et vos yeux vitreux suffiront à constater votre état d'ivresse…»

Le président cherche à comprendre la raison de ce comportement. Ce serait la faute du GPS qui lui a fait prendre la mauvaise direction. Son refus de se plier au contrôle d'alcoolémie viendrait d'une incompréhension du français.

« Vous avez même accusé les policiers, poursuit le président, de vous avoir volé de l'argent. Et un peu plus tard, vous leur proposez de garder ces billets, soit quelques milliers d'euros, s'ils vous laissent filer… »

Mais Alexey ne s'en souvient plus…

«Attitude intolérable»

À son tour, le procureur Cyrielle Colle mettra en exergue «la course du prévenu en Principauté, qui a pris les virages à la corde en ignorant les bandes blanches».

Le ministère public qualifiera «d'attitude intolérable» les propositions faites aux policiers. Enfin, Me Xavier-Alexandre Boyer jouera finement sur la méconnaissance de Monaco et l'obscurité propice à l'égarement, comme les difficultés linguistiques, pour atténuer la responsabilité de son client.

Quant à l'argent prétendument issu de la corruption, il est la conséquence de l'excès d'alcool. Les mots du prévenu ont alors dépassé sa pensée…

 

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.