“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Ivre de bon matin, il roulait en sens interdit à Monaco

Mis à jour le 12/09/2014 à 08:40 Publié le 12/09/2014 à 07:10
Palais de Justice de Monaco4
Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

Ivre de bon matin, il roulait en sens interdit à Monaco

Ce mercredi 3 septembre, au matin, un Parisien en vacances à Peille, avait pris son véhicule pour une virée en Principauté. Mais il conduisait en état d'ivresse, avec un taux d'alcoolémie de 0,94 mg par litre d'air expiré.

Ce n'était pas le bon jour pour ce Parisien de cinquante-trois ans en vacances à Peille.

Ce mercredi 3 septembre, au matin, il avait pris son véhicule pour une virée en Principauté. Mais il conduisait en état d'ivresse, avec un taux d'alcoolémie de 0,94 mg par litre d'air expiré.

Surprise des policiers quand ils ont vu l'automobiliste, vers 9 heures, rouler en sens interdit sur le boulevard de France et saoul…

Changement de direction pour ce chauffeur livreur d'Argenteuil !

Au tribunal correctionnel pour sa comparution selon la procédure de flagrant délit, la présidente Stéphanie Vikström ne cache pas son étonnement. « Mais qu'aviez-vous bu pour avoir ce taux en phase ascendante. C'est beaucoup trop ! D'autant que votre mère vous accompagnait… Si vous aviez eu un accident ? »

Un professionnel de la route

Le prévenu reconnaît ses torts.

« J'ai un problème avec l'alcool. La veille, j'avais bu beaucoup de vin. Le matin du cidre. J'avais déjà décidé de me soigner, mais la dernière fois, j'ai arrêté à cause d'une dépression grave ! »

Sur le ton de la compassion, la présidente l'incite à revoir son comportement.

« Dans votre malheur, le permis vous a été retiré pour circuler seulement à Monaco. Mais vous êtes un professionnel de la route et sans permis en France vous risquez votre emploi. »

Prises de conscience du détenu ? « Au retour dans la capitale, je vais me faire suivre par un professeur de médecine… »

Le procureur Aline Brousse sanctionnera l'addiction du quinquagénaire. « Monsieur a eu de la chance de ne pas rencontrer de véhicule. Quel avertissement serait efficace ? Il boit de l'alcool seul le soir ! Il en boit le matin au réveil, à l'heure où l'on prend du jus d'orange et des vitamines. Cinq jours de prison ferme et une contravention à 75 euros devraient provoquer un sursaut. »

Pour la défense, Me Alice Pastor déploiera les bonnes résolutions prises par son client pour combattre « cette maladie qui le ronge. Il est en vacances. Il se retrouve par sa faute en prison. La sanction est disproportionnée ! La peine, il l'a déjà eue avant ce jugement. Le quantum peut être important s'il est assorti du sursis. »

Le tribunal a acquiescé : cinq jours de prison avec sursis.

Si le prévenu est ressorti libre du palais de justice, il devra s'acquitter de la contravention à 75 euros demandée par le ministère public.

 

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.