“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Ils volent un fourgon et percutent un mur en Italie

Mis à jour le 19/12/2017 à 05:18 Publié le 19/12/2017 à 05:18

Ils volent un fourgon et percutent un mur en Italie

On se doutait bien que les deux prévenus ne seraient pas présents à l'audience afin de comparaître devant le tribunal correctionnel pour le vol d'un véhicule.

On se doutait bien que les deux prévenus ne seraient pas présents à l'audience afin de comparaître devant le tribunal correctionnel pour le vol d'un véhicule. D'autant qu'il s'agit de personnes sans domicile connu. Dès lors, les adresses où sont envoyées les convocations ont toutes les chances de ne plus correspondre du jour au lendemain.

Mais au fil des débats, il s'est avéré que ces deux commis de cuisine, âgés d'une vingtaine d'années, n'avaient pas du tout l'intention de dérober l'utilitaire le 9 janvier dernier. Leur défense ? C'était plutôt l'occasion, provoquée par un étrange concours de circonstance, qui les a transformés en larrons.

Commis de cuisine au Louis-XV

Voilà qui mérite quelques explications. Cette nuit-là, vers 2 h, le propriétaire du Nissan gare son fourgon dans la rue du Portier pour aller au bar irlandais McCarthy's. Rien à signaler. Sauf, au moment de quitter l'établissement, à 4 h, il ne retrouve plus les clefs de son véhicule. Perdues ? Le conducteur interroge des clients proches de sa table et des employés. La serveuse l'informe qu'elle les a remises à un jeune homme en pensant qu'ils étaient ensemble… Dehors, le fourgon a disparu.

« Les enquêteurs visionnent alors les enregistrements de la vidéosurveillance, annonce le président Jérôme Fougeras-Lavergnolle. On voit un groupe de personnes qui tournent autour des véhicules et une partie s'engouffre dans une Volkswagen. L'immatriculation, relevée, fournit dans un premier temps l'identité nécessaire pour retrouver un témoin clé. Au cours de son audition, il livre de précieuses informations. Le 12 janvier, les inspecteurs interpelleront les deux voleurs sur leur lieu de travail. C'est-à-dire au restaurant Louis XV ! »

Une virée en Italie… et un accident

Mis en garde à vue, les coupables décrivent la scène et leur parcours. Sous l'emprise de l'ivresse, ils ont profité de l'occasion pour s'offrir une virée en Italie. Avec un accident ! Après avoir percuté un mur dans la cité frontalière avec le véhicule volé, il leur était impossible de repartir. C'est leur ami qui est venu les récupérer afin de les ramener à Beausoleil. « Sans oublier d'emporter au passage du matériel et de l'outillage, conclut le magistrat. Ils étaient poursuivis pour des faits de vols à Monaco. Un des prévenus a été condamné en France, en 2015, pour usage de stupéfiants. Quant à la victime, elle n'a pu conserver que les outils… »

« Une aventure dangereuse »

Des faits dignes d'une très mauvaise comédie ! « Quand on voit le véhicule encastré dans les escaliers de Vintimille, relate le procureur Alexia Brianti, ces deux individus s'en sont bien sortis ! Ce n'est pas le cas du plaignant qui, sans moyen de transport personnel, est privé d'emploi pour plusieurs jours. Ces jeunes savaient pertinemment que ce n'était pas leurs clés et il était facile de voler le fourgon. Ils partent dans une aventure dangereuse en mettant la faute sur l'alcool. Ils prennent surtout des risques sur la route et pour leur emploi… Comme ils travaillent en Principauté, il a été facile de remonter jusqu'à eux… »

Au moment de requérir l'application de la loi, c'est une peine sévère qui est réclamée par le ministère public afin de dissuader les deux jeunes de recommencer : trois mois d'emprisonnement assortis du sursis. Après en avoir délibéré le tribunal condamnera les voleurs à quatre mois avec sursis chacun.


La suite du direct