“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Il tente de voler un véhicule de luxe au Cipriani: deux mois avec sursis

Mis à jour le 08/02/2016 à 05:05 Publié le 08/02/2016 à 05:05
Le tribunal de Monaco.

Le tribunal de Monaco. Photo Michaël Alesi

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Il tente de voler un véhicule de luxe au Cipriani: deux mois avec sursis

Le passage d'Oleksandr par la Principauté a ravivé ses goûts pour la vie en société.

Le passage d'Oleksandr par la Principauté a ravivé ses goûts pour la vie en société. Le 9 octobre dernier, en effet, cet Ukrainien presque trentenaire a tenté de voler une voiture en adoptant les manières et mimiques du véritable propriétaire. Mais ce n'était pas gagné d'avance de berner aussi facilement le voiturier.

Absent à l'audience, ce réfugié, qui a ses habitudes dans un foyer niçois pour sans-abri, a écopé de deux mois de prison avec sursis.

La scène se passe un soir d'automne sur le parking du restaurant Le Cipriani à l'heure du repas. Une personne «étrange» s'adresse au voiturier tout en désignant une Aston Martin. Il se présente comme le propriétaire de la prestigieuse berline anglaise et demande les clefs. Méfiant, l'employé refuse de lui restituer le trousseau. Le soi-disant client insiste et essaie même de corrompre le commis en lui glissant un billet de 20 euros dans la main.

Déjà connu en Principauté

«La police est alertée, relate le président Jérôme Fougeras Lavergnolle. Aussitôt l'usurpateur s'enfuit. Vite rattrapé, et conduit à la Sûreté publique, il conteste les faits et évoque une incompréhension de langage. On cerne vite le personnage qui prétend résider au Château-d'Azur... Déjà condamné en France, il est connu en Principauté pour sa participation dans plusieurs tentatives d'infractions...»

Après avoir rappelé le manège et les affirmations du voiturier, le procureur Cyrielle Colle est excédée, irritée, par les propos du prévenu au cours de son interrogatoire par les services de police.

«Dans un premier temps, il raconte qu'il cherchait un taxi parce qu'il avait un rendez-vous avec un ami pour un entretien d'embauche! Et en pleine nuit? Il va jusqu'à contester l'alcootest et si s'égare dans des extrapolations qu'il exprimera dans un français excellent. C'est suffisant! Je vous invite à condamner ce personnage indélicat à trois mois d'emprisonnement assortis du sursis pour qu'il ne retourne plus à Monaco.»

Le tribunal réduira d'un mois les réquisitions du ministère public.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.