Rubriques




Se connecter à

Il rémunère son avocat avec un chèque en bois: un gérant italien récidiviste condamné à Monaco

Déjà connu de la justice pour les mêmes faits, un gérant italien avait dressé un chèque sans provisions de près de 10.000 euros à son avocat. Le prévenu, absent à la barre, vient d'être condamné à Monaco.

JEAN-MARIE FIORUCCI Publié le 16/03/2022 à 12:07, mis à jour le 16/03/2022 à 12:04
L’avocat attend son paiement depuis un an. Photo Jean-François Ottonello

L’activité d’avocat, comme la plupart des professions libérales, rencontre des difficultés face aux clients indociles sur le paiement de leurs dettes. Les plus récalcitrants sont traînés devant la justice.

Un dossier analogue était évoqué devant le tribunal correctionnel. Avec pour prévenu un Italien gérant d’une société qui n’a plus aucune activité en Principauté et impossible à localiser. Il était d’ailleurs absent à l’audience.

Déjà condamné pour
des faits similaires

 

Pourtant, il doit toujours la somme de 9.114 euros à un avocat de la place monégasque depuis le 15 mars 2021. Date où ce défenseur était informé du retour d’un chèque impayé! Car il avait été tiré sur un compte clôturé quelques jours auparavant pour un débit important depuis plusieurs mois.

D’après le président Florestan Bellinzona (Assesseurs: M. Ludovic Leclerc et Mme Virginie Hoflack., ndlr), cet Italien n’était pas à son coup d’essai. En 2021, il avait été condamné à 800 euros d’amende pour chèque sans provision.

C’est un dossier nauséabond pour Me Thomas Brezzo, dont la tâche était de défendre les intérêts de la partie civile.

"Quelle étrange façon de remercier un avocat mandaté pour assurer la protection de son client, en laissant un appartement et la société en souffrance".

Il était sollicité le montant de la créance et la somme de 2.000 euros complémentaires pour le préjudice subi.

 

Il devra payer
12.000 euros d’amende

Le premier substitut Julien Pronier a même estimé "que l’on se rapproche assez d’une infraction d’escroquerie pour avoir retiré le montant d’un chèque de 25.000 euros avant d’ignorer un passif important. Cela mérite 10.000 euros d’amende".

Le tribunal est revenu à de plus justes proportions avec une condamnation par défaut à 2.000 euros et le versement équivalent au montant réclamé par la partie civile avec une somme globale de 12.000 euros.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.