“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Il pousse un mineur dans le port de Monaco après une altercation

Mis à jour le 08/02/2018 à 23:36 Publié le 08/02/2018 à 14:29
L’adolescent, poussé dans l’eau au milieu de la nuit, est ressorti blessé.

L’adolescent, poussé dans l’eau au milieu de la nuit, est ressorti blessé. Photo Michael Alesi

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Il pousse un mineur dans le port de Monaco après une altercation

Le tribunal correctionnel de Monaco a condamné un étudiant australien de 23 ans à 1.500 euros d'amende avec sursis pour avoir jeté à l'eau un adolescent croisé sur le port, au milieu de la nuit, le 16 décembre dernier.

Est-ce la goutte d’eau qui a fait déborder le vase? Le 16 décembre dernier, vers 3h45, deux groupes de jeunes se croisent au niveau de l’enseigne Ubaldi, sur la route de la Piscine. Une altercation éclate à cause d’une incompréhension. En réaction, un étudiant australien de 23 ans, éméché, va pousser un des antagonistes dans le port Hercule!

Le jeune mineur ressort blessé de l’eau. Conduit au CHPG, un certificat médical mentionne une ITT de six jours. Entre-temps, la police intervient sur les lieux et tout ce petit monde est entendu.

Deux versions bien différentes

À l’audience, on n’aura que la version du PV lu par le président Jérôme Fougeras-Lavergnolle, car le prévenu, actuellement à Melbourne, est absent, toutefois représenté par son conseil à l’audience. Dans une première version, il apparaît que la victime aurait été "corrigée" de cette façon pour avoir refusé de lui taper dans la main d’une certaine manière.

"Une autre version, annonce le magistrat, d’après un témoin, fait état de noms d’oiseaux lancés pour qualifier une jeune fille du groupe. Cette dernière raconte à son tour qu’on lui a dit qu’elle était moche! À la différence que le geste de pousser l’adolescent n’était pas volontaire. Il aurait perdu l’équilibre et se serait blessé en tombant. Une énième interprétation évoque une bousculade et le prévenu aurait agi par peur que la situation s’envenime, car il était complètement saoul avec une alcoolémie de 0,48 mg/l."

"Soyez clément"

En garde à vue, le fautif aurait assuré qu’il avait aidé le mineur à sortir de l’eau. Enfin, on ne lui connaît aucun antécédent judiciaire.
C’est juste le résultat d’une soirée trop arrosée pour le premier substitut Olivier Zamphiroff.

"Dans cette affaire, il est difficile d’avoir une version assez claire. Est-ce un geste de défense? Si vous optez pour le fait volontaire, penchez pour une amende. Dans le cas contraire, prononcez la relaxe."

La défense insistera sur le contexte d’une soirée d’anniversaire du prévenu "qui fréquente la Principauté depuis l’âge de 2 ans, insiste Me Donald Manasse, du barreau de Nice. C’est une incompréhension où la boisson n’a pas facilité l’échange entre langues étrangères. Il n’y a pas eu de coups. Mon client a juste poussé le plaignant pour se sortir de cette impasse. Soyez clément!"

Le tribunal se ralliera au ministère public: 1.500€ d’amende avec sursis.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.