“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Il monte une ingénieuse arnaque sur Le Bon Coin... mais pèche par gourmandise

Mis à jour le 21/01/2021 à 10:19 Publié le 21/01/2021 à 08:15
L'arnéque était presque parfaite...

L'arnéque était presque parfaite... Photo D. Cx.

Monaco-matin, source d'infos de qualité

Il monte une ingénieuse arnaque sur Le Bon Coin... mais pèche par gourmandise

Son plan, presque parfait, lui a permis de gagner plusieurs milliers d’euros en quelques jours.

Comme tout escroc, Kirill K. ne manque d’aplomb. Ce ressortissant russe, en France depuis 14 ans, a su se montrer persuasif pour parvenir à ses fins. Un peu moins pour éviter la prison…

Son plan, presque parfait, lui a en tout cas permis de gagner plusieurs milliers d’euros entre le 19 et le 23 août 2020. Tout en faisant quelques victimes sur son passage…

Son stratagème demande rapidité d’exécution et sang-froid. Première étape: le jeune homme entre en même temps en contact avec un vendeur et un acheteur de voitures sur le site Internet Le Bon Coin.

À Guy B., de Saint-Raphaël, il indique vouloir lui acheter son Audi A1. "Très vite dans la conversation, il m’a demandé mon nom et mon prénom, raconte la victime. Soi-disant pour me faire le chèque de banque."

Tour de passe-passe

À Yacine H., vivant à Bordeaux, il propose concomitamment la vente d’une Golf 7 via une fausse annonce. Ce dernier, intéressé, est mis en confiance par le jeune Russe. Au point d’émettre un chèque de banque de 16.000 euros au nom… de Guy B.!

Pour preuve de sa bonne foi, il envoie à Kirill une photo du chèque et une copie de sa carte d’identité. Le samedi, Yacine H., ne se sachant pas trompé, prend le train de Bordeaux pour Marseille afin d’entrer en possession de la voiture. Mais à la gare, personne…

Et pour cause: muni du chèque de banque au nom de Guy B., qu’il aura pris soin d’imprimer sur du papier de qualité, et d’une photocopie de carte d’identité au nom de Yacine H. - mais portant sa photo - il s’en va retrouver à Fréjus le vendeur de l’Audi. Et repart avec la belle allemande!

Mais la gourmandise de Kirill va lui coûter sa perte. Le lendemain, il remet l’Audi à la vente, toujours sur Le Bon Coin, au prix de 7.500 euros. Cette fois, c’est Hicham M. qui tombe dans le panneau. Il essaye la voiture à la gare de Fréjus et donne un acompte de 1.000 euros à un certain Guy B. - en fait Kirill K.

Les deux hommes doivent se revoir le lendemain pour terminer la transaction. Évidemment, l’escroc ne se présentera pas au rendez-vous. En possession de l’adresse du "vrai" Guy B., Hicham M. se rend le lundi chez celui qu’il croit être le vendeur pour lui demander des comptes.

C’est à ce moment-là que les deux hommes s’aperçoivent qu’ils ont été escroqués… "J’ai encaissé le chèque de banque le 21 août, se souvient Guy B. Ils n’ont rien vu de suspect. Finalement, il a été rejeté le 26, quand la banque de la victime de Bordeaux l’a annulé. Aujourd’hui, je me retrouve sans voiture et sans l’argent…"

Le "Janus" du Bon Coin

Grâce aux documents conservés par Guy B., et notamment la photocopie de la fausse carte d’identité au nom de Yacine H., les policiers mettent vite la main sur le Russe.

Déjà connu pour des faits similaires, il ne tarde pas à se mettre à table, mais évoque "un ami" qui lui fournissait les faux papiers - et seulement 2.000 euros par transaction - pour minimiser son rôle.

L’explication de ce "Janus" du Bon Coin n’a pas convaincu le tribunal correctionnel de Draguignan. Il est condamné à 10 mois d’emprisonnement et cinq ans d’interdiction du territoire. Il devra également payer près de 20.000 euros à Guy B. en guise de dédommagement.

Quant à l’Audi, aux dernières nouvelles, elle serait en possession d’un mécanicien bordelais, qui l’aurait acquise pour 13.000 euros. Payée en petites coupures...

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.