“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Huit jours ferme pour un passeur marocain

Mis à jour le 07/11/2018 à 05:14 Publié le 07/11/2018 à 05:14
	(Archive N.-M.)

Huit jours ferme pour un passeur marocain

TRIBUNAL CORRECTIONNEL

Ils n'ont pas pu arriver au bout de leur destination… en Principauté ! Dimanche dernier, à 12 h 50, un véhicule immatriculé dans le Rhône, conduit par un Marocain avec trois ressortissants nigérians à bord, arrive à la place d'Armes pour s'engager sur l'avenue de la Porte-Neuve.

Ces quatre personnes ont l'intention d'aller sur la place du Palais. Mais le cadenas policier empêche tout accès sur cette voie réservée aux seules voitures de Monaco et des Alpes-Maritimes. En plus, les fonctionnaires sont méfiants à la vue de l'automobiliste avec sa longue barbe…

Les agents de faction décident aussitôt de contrôler le groupe. Mais le conducteur refuse de montrer les papiers du véhicule et il n'est pas assuré. Deux de ses passagers sont sans papiers… Comme l'homme au volant n'a pas l'intention d'obtempérer ni de sortir de l'habitacle pour être emmené...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct