“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Huit jours de prison ferme pour un retraité à scooter ivre et récidiviste

Mis à jour le 06/11/2019 à 09:08 Publié le 06/11/2019 à 11:00
Les juges ont été au-delà des réquisitions du Ministère public pour faire un exemple.

Les juges ont été au-delà des réquisitions du Ministère public pour faire un exemple. Photo d'illustration JFO

Huit jours de prison ferme pour un retraité à scooter ivre et récidiviste

Un sexagénaire s’approche de la barre. Il semble bien loin de pointer aux alcooliques anonymes. Avec un casier judiciaire monégasque entaché de trois condamnations, plus deux autres sur son casier français, ce retraité s’est fait un nom et une réputation d’alcoolique en Principauté.

 À juste titre, il ne pouvait plus prétendre à la moindre indulgence prononcée par les juges du tribunal correctionnel. Il a écopé d’une peine de huit jours de prison ferme.

Le 11 avril dernier, de retour d’une soirée de ribote, ce Monégasque a enfourché son deux-roues après avoir bu une bouteille de rosé dans un restaurant de Cap-d’Ail et un dernier verre à Fontvieille.

Vers 23h40, les policiers notent sa conduite hasardeuse au moment d’emprunter le tunnel Millénium, à l’entrée Ouest de la Principauté. Interpellé, le pilote est ivre avec une alcoolémie de 0,75 mg par litre d’air expiré mesuré à l’éthylotest.

"Le temps de contempler ses condamnations"

Le président Jérôme Fougeras Lavergnolle est inquiet face au comportement du prévenu à la lecture du procès-verbal. Il pressent un problème avec la boisson.

Oui, l’intéressé reconnaît son addiction. Il a entrepris des soins avec un médecin, car il veut arrêter de boire à tout prix. Mais a-t-il véritablement l’intention de poursuivre sa démarche?

Les propos de l’intempérant irritent le premier substitut Olivier Zamphiroff qui lui promet de passer un mauvais quart d’heure avec ses réquisitions.

"Ce personnage ignore sa conduite dangereuse. Pourtant, il a tout le temps en tant que retraité de contempler dans le rétroviseur ses condamnations antérieures."

Après un parallèle avec Le Joueur d’échecs, où l’auteur Stefan Zweig décrit l’importance essentielle du principe de la mise en abîme, le représentant du parquet général interpelle le prévenu.

"L’épée de Damoclès doit être lourde"

"Vous êtes un délinquant routier qui réussit à rentrer chez lui bourré comme un coing! Ne vous croyez pas membre de notre patientèle du mardi matin avec de la poudre de perlimpinpin! Stop! Un scooter de 400 cm3 ça peut faire aussi des dégâts. Vous ne devez plus réussir à passer entre les gouttes. L’épée de Damoclès doit être lourde dans le cas où vous auriez tendance à convoquer de nouveau les démons de la boisson."

Deux mois assortis du sursis et 2.000 euros d’amende sont réclamés. Mais le tribunal préfère frapper plus fort encore en condamnant le retraité monégasque à une peine de huit jours à la maison d’arrêt. Pour l’exemple!


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.