“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

En scooter à Monaco avec 1,03 mg/l d’alcool, il chute dans le tunnel

Mis à jour le 23/11/2017 à 20:41 Publié le 24/11/2017 à 07:30
Le tribunal de Monaco.Illustration Palais de Justice de Monaco

Le tribunal de Monaco.Illustration Palais de Justice de Monaco Photo Michaël Alesi

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

En scooter à Monaco avec 1,03 mg/l d’alcool, il chute dans le tunnel

L’homme qui comparaissait ce mardi devant le tribunal correctionnel est arrivé avec nonchalance à la barre. Il a 20 ans. Le 18 août dernier, vers 3 heures, il conduisait son scooter avec une alcoolémie de 1,03 mg par litre d’air expiré.

Il chutait dans le tunnel de la Dorsale. Plus précisément dans la portion comprise entre les ronds-points Aureglia et Wurtemberg.
Deux litres de bière et quelques  verres d’alcool…

À cette heure très matinale, la scène est captée par les caméras de vidéosurveillance. L’enregistrement montre l’instant où le conducteur perd le contrôle de son cyclomoteur. Il dévie, touche le terre-plein et tombe. L’alerte est aussitôt donnée aux services de sécurité. Quand les policiers arrivent, le jeune serveur niçois est légèrement blessé, puis conduit au CHPG pour des soins.

À l’audience, interrogé par le président Jérôme Fougeras-Lavergnolle, le prévenu reconnaît les faits. Il tente de minimiser sa responsabilité: "J’avais bu deux litres de bière à la brasserie, plus quelques verres d’alcool. Je venais de faire la fête. Je me sentais de rouler pour rejoindre mon domicile…"

 

Cette dernière phrase a le don d’agacer le magistrat. "C’est facile… Vous ne pouviez pas rentrer en taxi? Après avoir bu autant d’alcool, vous ne deviez pas prendre votre scooter! S’il y avait eu une voiture à l’instant de l’accident…"

"Une première fois de trop"

L’intéressé n’a jamais été condamné. Mais il ne bénéficiera pas pour autant de la clémence du parquet à l’heure des réquisitions.

"Quand on a bu, semble répéter le premier substitut Olivier Zamphiroff, l’engin devient une arme qui peut être projetée contre un obstacle avec son enveloppe humaine. Ce primo-délinquant a perdu l’équilibre! Mais c’est une première fois de trop. Évidemment, il ne pourra pas s’en tirer avec une simple amende. Car le taux auquel s’intéresse la justice, se situe à 0,25 mg/l."

La peine requise sera sévère: quinze jours d’emprisonnement assortis du sursis, 500 € d’amende et 45 € pour le défaut de maîtrise.
Le prévenu, sans avocat pour le défendre, apparaîtra un peu sonné par la décision: "C’était un épisode malheureux qui ne mérite certainement pas une telle sanction!"

À l’issue du délibéré, les juges ont-ils pris en compte sa réflexion en suivant les réquisitions du ministère public, moins l’amende?


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.