“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Dix accusés renvoyés devant les assises pour les meurtres d'Hélène Pastor et Mohamed Darwich

Mis à jour le 22/02/2017 à 07:49 Publié le 22/02/2017 à 05:14
Le guetteur présumé en scène, lors de la reconstitution le 22 avril 2015.

Le guetteur présumé en scène, lors de la reconstitution le 22 avril 2015. Photo Jean-François Ottonello

Dix accusés renvoyés devant les assises pour les meurtres d'Hélène Pastor et Mohamed Darwich

Le juge d'instruction a rendu l'ordonnance de mise en accusation, ouvrant la voie à un procès criminel. L'enquête s'est révélée accablante pour Wojciech Janowski, le commanditaire présumé

Dix accusés confrontés à la cour d'assises. Dix parties civiles en quête de vérité. Et un procès qui s'annonce hors normes, à l'image de l'une des affaires criminelles les plus retentissantes de l'histoire de la Côte d'Azur.

Jamais la perspective d'un procès n'a semblé aussi proche dans l'affaire Pastor. Le juge d'instruction Christophe Perruaux, vice-président de la juridiction interrégionale spécialisée (Jirs) de Marseille, vient de rendre son ordonnance de mise en accusation, dans l'affaire de double assassinat d'Hélène Pastor et Mohamed Darwich à Nice. Il ouvre ainsi la voie à un procès criminel devant la cour d'assises des Bouches-du-Rhône.

Ce procès très attendu, prévu sur plusieurs semaines, pourrait se tenir fin 2017 ou début 2018. Mais la défense pourrait retarder sa programmation de plusieurs mois en interjetant appel de...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct