“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Divorce des Rybolovlev: Elena n'obtient "que" 564 millions de francs suisses

Mis à jour le 12/06/2015 à 06:12 Publié le 12/06/2015 à 06:10
Dmitri Rybolovlev satisfait de la décision de la Cour de Justice de Genève.

Dmitri Rybolovlev satisfait de la décision de la Cour de Justice de Genève. (Photo Cyril Dodergny)

Divorce des Rybolovlev: Elena n'obtient "que" 564 millions de francs suisses

Les commentateurs évoquaient le divorce du siècle… Elena Rybolovleva, l’ex-épouse du milliardaire russe Dmitri Rybolovlev, avait obtenu en première instance que lui soit versé la somme de 4 milliards de francs suisses.

Les commentateurs évoquaient le divorce du siècle… Elena Rybolovleva, l’ex-épouse du milliardaire russe Dmitri Rybolovlev, avait obtenu en première instance que lui soit versé la somme de 4 milliards de francs suisses.

La Cour de Justice de Genève a renversé hier ce jugement de mai 2014 pour, après sept années de procédure, "limiter les prétentions de Mme Elena Rybolovleva à 564 millions de francs suisses (l’équivalent de 535 millions d’euros) et à deux propriétés à Genève", commentait ce jeudi soir, dans un communiqué, Tetiana Bersheda, défendant les intérêts de Dmitri Rybolovlev.


Plus d'infos ce vendredi dans Monaco-Matin

Dmitri Rybolovlev satisfait de la décision de la Cour de Justice de Genève.
Dmitri Rybolovlev satisfait de la décision de la Cour de Justice de Genève. (Photo Cyril Dodergny)

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct