Rubriques




Se connecter à

Coup de couteau nocturne à Juan-les-Pins: l’agresseur présumé placé en détention provisoire dans l'attente de son procès

A la suite d’une rixe, un jeune Cannois de 20 ans a été placé en détention provisoire par le le tribunal judiciaire de Grasse jusqu’à l’examen de son dossier sur le fond le 13 décembre prochain. Et éviter ainsi tous risques de réitération des faits

J. S. Publié le 11/11/2021 à 13:02, mis à jour le 11/11/2021 à 12:51
Photo d’illsutration F. B.

Un jeune Cannois de 20 ans, Nicolas D. a comparu devant le tribunal judiciaire de Grasse, à la suite d’une rixe dans laquelle il semble avoir été entraîné malgré lui. Il a été placé en détention provisoire.

Identifié par des proches de la victime et des témoins, il a été appréhendé lundi soir. Poursuivi pour violence avec arme, il aurait fait usage d’un couteau pour infliger à sa victime, un jeune homme de 25 ans, des blessures sévères, des plaies au thorax et dans le dos, entraînant 4 jours d’ITT.

L’altercation s’est produite vers 4h40, dans la nuit du 7 novembre, dans la pinède de Juan-les-Pins.

 

Fortement alcoolisé au moment des faits, le prévenu est un "tiktokeur" qui manifeste une notoriété revendiquée sur les réseaux déclare: "J’habite Vallauris depuis tout petit et je me sens menacé par des gens du quartier". Pourtant, sa victime lui était complètement inconnue.

Avec deux mentions à son casier judiciaire notamment pour conduite sans assurances et sans permis et refus d’obtempérer, il reconnaît dans ce dossier des violences réciproques mais souhaite un délai pour préparer sa défense.

Titulaire d’un CAP de jardinier et d’un CDI dans une entreprise de jardinage, il a été lauréat d’un concours de jeunes apprentis.

Soutenu par sa famille présente à l’audience, il regrette son comportement mais la présidente du tribunal lui fera remarquer que les faits sont en contradiction avec ses déclarations.

La magistrate demande également que soit conduite une expertise psychiatrique afin d’évaluer le profil mental du jeune homme.

Le tribunal a finalement suivi les réquisitions du procureur de la République en maintenant Nicolas en détention provisoire jusqu’à l’examen de son dossier sur le fond le 13 décembre prochain. Et ainsi éviter tout risque de réitération des faits.

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.