“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Corruption à Monaco: première inculpation en Belgique

Mis à jour le 22/11/2016 à 16:33 Publié le 22/11/2016 à 16:33
Monaco

Monaco Photo: NM

Corruption à Monaco: première inculpation en Belgique

L’enquête se poursuit, dans ce dossier de trafic de titres de résidence monégasques. Un homme d'affaires de 86 ans a été inculpé "du chef de corruption active d’agents publics étrangers"

Six personnes interpellées, toutes relâchées, et un homme inculpé. Voilà ce qui ressort des neuf perquisitions menées lundi en Belgique, à Bruxelles, dans la région de Namur et dans la station balnéaire huppée de Knokke-Heist.

L’enquête se poursuit, dans l’affaire de corruption autour de titres de résidence monégasques.

" Les faits de corruption sont totalement contestés"

C'est Pierre Salik, un homme d'affaires du monde du textile de 86 ans, qui a été inculpé "du chef de corruption active d’agents publics étrangers", indique le parquet fédéral belge dans un communiqué.

"De très importantes sommes d’argent liquide ont été trouvées pendant les perquisitions" par les enquêteurs à son domicile, puis placées sous scellés.

Son conseil, Me Jean-Philippe Mayence, a confirmé que c'est son client qui a été inculpé.

"Choqué et catastrophé"

"Les faits de corruption sont totalement contestés, indique-t-il au journal DH. Mon client est choqué et catastrophé. Il a 86 ans et passer une journée comme celle d’hier, ce n’est pas ce qu’on fait de mieux"

Trois fonctionnaires de la Sûreté publique monégasque, dont deux à la retraite, pourraient aussi être impliqués dans le dossier.

L’un d’entre eux, peut-être avec l’aide des deux autres hommes, aurait "favorisé la délivrance de titres de résidence fictifs à ces personnes moyennant une rémunération annuelle convenue", selon le parquet général monégasque.

Une douzaine de Belges seraient impliqués.

A Monaco, une information a été ouverte contre X, des chefs de trafic d'influence, corruption, faux et usage de faux, abus de confiance et blanchiment.


La suite du direct