Rubriques




Se connecter à

Cannabis, cocaïne, ecstasy... Un trafic de stups gravitait-il autour d’une épicerie à Nice?

Cannabis, cocaïne, ecstasy, MDMA... Ces produits stupéfiants ne figurent pas dans les rayons de cette épicerie, mais bien au menu de l’audience correctionnelle, lundi à Nice. Quatre prévenus comparaissent pour trafic de dogue. La police soupçonne l’épicerie en question d’avoir servi de point de deal.

C.C. Publié le 20/06/2022 à 20:25, mis à jour le 20/06/2022 à 20:28
Plus centaines de grammes de cannabis ont été saisis lors des perquisitions. Photo d’illustration Sébastien Botella

Ecoutes, filatures... La sûreté départementale a mené l’enquête sur ce trafic de stups assez éclectique, avant d’interpeller les suspects le 14 juin. "Les perquisitions ont été fructueuses", remarque le président du tribunal, Alain Chemama.

Les policiers ont saisi chez les prévenus plusieurs centaines de grammes d’herbe, de résine de cannabis et de cocaïne, de l’ecstasy, de la MDMA et du crack, ou encore un pistolet d’alarme et 22.000 euros. Ils ont aussi découvert dans l’épicerie quelques grammes de drogue, cinq bouteilles de protoxyde d’azote et 150 bouteilles d’alcool détenues sans autorisation.

"Loin de ce qu’on peut penser"

En garde à vue, la plupart des suspects est passée aux aveux. Parmi eux, deux frères âgés d’une trentaine d’années: le cadet gère l’épicerie, l’aîné y est employé polyvalent. Ce dernier l’assure: "Mon petit frère n’a rien à voir avec tout ça". L’intéressé acquiesce, et refuse de voir son épicerie assimilée à un point de deal: "On est vraiment loin de ce qu’on peut penser..."

 

L’épicerie est-elle suspectée à tort, ou a-t-elle servi à vendre un peu plus que des produits de consommation courante? Le tribunal statuera le 22 juillet, les prévenus ayant demandé un délai pour préparer leur défense. D’ici là, trois d’entre eux patienteront en prison afin d’éviter tout "risque de concertation, pressions et réitération". Le quatrième reste sous contrôle judiciaire. L’épicerie, elle, est dans l’attente d’une décision administrative.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.