Rubriques




Se connecter à

Cambriolage d'un appartement de la rue du Portier: un an ferme

Quel culotté ce délinquant venu des pays de l'Est ! Au point d'escalader une maison de la rue du Portier dès potron-minet et de passer à l'action en présence de l'occupant !

J.-M. F. Publié le 04/07/2016 à 05:06, mis à jour le 04/07/2016 à 05:06
Le tribunal de Monaco.Illustration Palais de Justice de Monaco
Le tribunal de Monaco. Photo Michaël Alesi

Mais quelle tendance à la lâcheté pour ce Roumain âgé de vingt-cinq ans : il ne s'est pas présenté à l'audience du tribunal correctionnel.

Condamné par défaut à un an d'emprisonnement, un mandat d'arrêt a été lancé afin de le ramener un jour devant cette même juridiction pour lui faire purger sa peine.

Le 11 novembre 2015, au petit matin, Cristian se transforme en monte-en-l'air. Il grimpe jusqu'au premier étage d'une villa située en bordure d'une bretelle de la voie rapide au Larvotto, caractérisée par un alignement de restaurants italiens.

 

Le résident, tiré de son sommeil par des bruits étranges à cette heure matinale, s'approche d'une fenêtre. Il s'aperçoit qu'une personne est sur son balcon en train de forcer la baie vitrée.

« Surpris d'avoir été découvert, poursuit le président Jérôme Fougeras Lavergnolle, le jeune cambrioleur saute de l'avancée en façade et court se cacher… Un témoin le poursuit et parvient à le faire chuter. Blessé, le malfrat arrive tout de même à s'enfuir à travers un dédale de petits passages. L'alerte est donnée et les enquêteurs procèdent aux prélèvements sur les traces de sang afin de recueillir le précieux ADN… »

En retour, les policiers apprendront que cette carte génétique correspond, d'après Interpol, à un individu connu pour plusieurs cambriolages.

En revanche les casiers monégasques et français sont néants.

 

Dès l'instant où les faits sont caractérisés et rassemblés, le procureur général adjoint Hervé Poinot réclamera une peine de quatre mois de prison ferme. Le tribunal ira plus loin que les réquisitions du ministère public.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.