“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

  • Et si vous vous abonniez ?

    Au quotidien, où que vous soyez, consultez le journal complet en ligne, dès 6h du matin.

    Abonnez-vous

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Braquage d'une bijouterie à Monaco: la folle course-poursuite visionnée aux assises

Mis à jour le 10/06/2014 à 12:12 Publié le 10/06/2014 à 11:42
L’enquête de la bijouterie monégasque, menée par la brigade de répression du banditisme de la PJ de Nice, avait conduit à l’incarcération de quatre Lituaniens.

L’enquête de la bijouterie monégasque, menée par la brigade de répression du banditisme de la PJ de Nice, avait conduit à l’incarcération de quatre Lituaniens. Archives Cyril Dodergny

Je découvre la nouvelle offre abonnés

Braquage d'une bijouterie à Monaco: la folle course-poursuite visionnée aux assises

Grâce aux images de la vidéo-surveillance monégasque, la cour et les jurés des assises des Alpes-Maritimes ont pu voir ce mardi matin la course-poursuite spectaculaire des braqueurs de la bijouterie à Monaco.

Grâce aux images de la vidéo-surveillance monégasque, la cour et les jurés des assises des Alpes-Maritimes ont pu voir ce mardi matin la course-poursuite spectaculaire des braqueurs de la bijouterie à Monaco.

Le 18 septembre 2012 en fin de matinée, trois jeunes Lituaniens venaient de braquer une bijouterie à Monaco. Ils ont été pris en chasse par la police monégasque qui a fait feu, au rond-point de Saint-Roman. Deux des malfaiteurs avaient fini par être rattrapés à Roquebrune-Cap-Martin.

>>LIRE AUSSI. Braquage et folle course-poursuite à Monaco

Le visionnage des images démontre les risques insensés pris par les braqueurs pour échapper à la police. Les trois auteurs présumés sont jugés toute la semaine pour "vol avec arme en bande organisée". Un quatrième homme est poursuivi pour complicité. Ils encourent tous les quatre une peine maximale de 30 ans de réclusion.

>>LIRE. Bijouterie braquée à Monaco: une baned de l'Est aux assises

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.