“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Au tribunal, on ne jouera pas au bonneteau

Mis à jour le 26/12/2018 à 12:40 Publié le 17/12/2018 à 12:40

Au tribunal, on ne jouera pas au bonneteau

Ténor du barreau de Paris et discret avocat de Rybolovlev, Me Hervé Temime brise le silence pour dénoncer des violations répétées du secret de l'instruction et « l'habileté » d'Yves Bouvier

En 2015, Dmitri Rybolovlev alertait les médias pour dénoncer l'escroquerie présumée du marchand d'art suisse Yves Bouvier. Victime autoproclamée, le président de l'AS Monaco s'est ensuite retranché dans le silence au fil d'articles divulguant le contenu du téléphone de son avocate, Tetiana Bersheda. Des SMS troublants, échangés entre autres avec des membres de la Sûreté publique, qui conduiront à l'inculpation pour trafic d'influence de Dmitri Rybolovlev. Un volet ouvert avec pertes et fracas pour la Principauté, Philippe Narmino, ex-directeur des Services Judiciaires, devant notamment démissionner.

« Ce qui est scandaleux, c'est que des SMS à caractère privé ou confidentiel ont été publiés avant même qu'il ait été statué sur leur régularité, plaçant les juridictions dans une position difficile. C'est malheureusement un fonctionnement qui devient coutumier », regrette Me Hervé Temime qui, avec Me Thomas Giaccardi, recommande depuis à Rybolovlev et Bersheda de garder le silence tant que la Cour de révision n'aura pas tranché sur la recevabilité de l'expertise du téléphone de sa consœur.

Après un feuilleton dans Mediapart - complété de Football Leaks peu flatteurs pour l'AS Monaco, L'Équipe accordait une double page à Yves Bouvier, le JDD y allait de son dossier et, mercredi dernier, Le Point portait l'estocade en révélant les coulisses du rapprochement entre l'oligarque russe et l'ex-directeur du Renseignement intérieur, Bernard Squarcini (lire ci-dessous). Juste avant de publier une tribune libre (Figaro) sur la violation du secret de l'instruction dans l'affaire Cristiano Ronaldo - non sans écho à l'affaire Bouvier-Rybolovlev -, Hervé Temime nous a contactés pour « rétablir des vérités d'évidence oubliées ».


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct