Rubriques




Se connecter à

Attentat à la basilique Notre-Dame de Nice: la réunion entre juge et familles annulée pour cause de Covid

Tant attendue, tant redoutée, la rencontre n’aura finalement pas lieu ce mercredi. Près de quinze mois après l’attentat commis en la basilique Notre-Dame, à Nice, le juge Jean-Marc Herbaut devait entendre pour la première fois les familles des trois victimes. La pandémie en a décidé autrement.

C.C. Publié le 17/01/2022 à 19:48, mis à jour le 17/01/2022 à 19:47
La basilique Notre-Dame de l'Assomption au soir de l’attentat, le 29octobre 2020. (Photo archives Dylan Meiffret)

Lundi matin, les familles de Nadine Devillers, Simone Barreto Silva et Vincent Loquès ont été avisées que la réunion était annulée. Motif: le magistrat instructeur est positif à la Covid-19. Impossible, dans ces conditions, d’envisager l’audition des parties civiles et le point sur l’enquête autour de l’attaque au couteau du 29 octobre 2020.

Ce "moment crucial pour la procédure", dixit Me Philippe Soussi, devra donc attendre. À ce stade, aucune nouvelle date n’est fixée, indique son confrère Me Christophe Petit, partie civile lui aussi.

D’ici là, l’enquête autour du terroriste présumé, Brahim A., attend deux étapes importantes. Les conclusions de l’expertise médicale réalisée par un médecin psychiatre et un neurologue doivent être notifiées aux parties. Et la chambre de l’instruction du Cour d’appel de Paris, saisie d’une requête en nullité, doit rendre son arrêt.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.