Rubriques




Se connecter à

Appréhendés après un cambriolage à Cannes, deux hommes écopent d'une peine de prison et d'une interdiction définitive du territoire français

Ce sont de drôles de voyageurs qui déambulaient valises à la main, vendredi 1er octobre, vers 3 heures du matin, avenue de Lérins à Cannes (1). Repérés par une patrouille de la police municipale, les trois individus ont aussitôt pris la fuite abandonnant leurs bagages contenant leur butin avant d’être appréhendés et condamnés par la justice.

J. S. Publié le 06/10/2021 à 18:58, mis à jour le 06/10/2021 à 18:56
Illustration P. L.

Mohamed un Algérien de 29 ans et son compagnon Zakaria, un Tunisien de 27 ans se sont fait appréhender après une courte course-poursuite, le troisième larron ayant disparu dans la nature. Les valises contenaient le butin d’un cambriolage d’une villa voisine des lieux de l’interpellation.

Le propriétaire absent, en voyage en Italie, contacté par les agents, a reconnu ses biens. En revanche, les deux présumés cambrioleurs, aidés d’une interprète, n’ont pas reconnu les faits lors de leur comparution immédiate lundi devant le tribunal judiciaire de Grasse.

La défense a soulevé ce qu'elle considère comme un manque de preuves matérielles 

Arrivés en France il y a une semaine, en situation irrégulière, "ils cherchaient à trouver du travail et dormaient sur la plage". L’un d’eux a même laissé entendre qu’un bijou, échappé de sa poche lors de son transfert en voiture au commissariat, aurait "été déposé à son insu afin de le compromettre davantage".

 

Ce qui fera dire à la procureure: "Il prétexte la falsification de preuves, cela en dit long sur ce type de personnages." Elle requiert 10 mois de prison et interdiction définitive du territoire.

À la défense, Me Duprat considère "que l’absence d’empreintes non relevées, ou d’ADN et même d’images vidéo constitue un manque de preuves matérielles". Le tribunal les condamnera à une peine de 6 mois de prison avec mandat de dépôt et interdiction définitive du territoire Français.

1. Nice-Matin édition du 4 octobre 2021

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.