“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Affaire "mains propres": le volet "Vestri" examiné ce mercredi

Mis à jour le 30/11/2016 à 08:30 Publié le 30/11/2016 à 08:22
La salle d'audience.

La salle d'audience. Photo Franz Chavaroche

Affaire "mains propres": le volet "Vestri" examiné ce mercredi

Le procès de l'affaire "mains propres" se poursuit ce mercredi à Marseille.

Durant les deux premiers jours d'audience, la sixième chambre correctionnelle s'est penchée sur le volet "Odéon" et le présumé pacte de corruption qui unirait les promoteurs de la plus haute tour monégasque, les frères Paolo et Claudio Marzocco, au maire de Beausoleil Gérard Spinelli.

L'audience s'est achevée ce mardi sur les aveux embrouillés de "Lino" Alberti, cet entrepreneur italo-monégasques qui aurait servi d'intermédiaire.

Ange-Roméo Alberti, alias "Lino", est l'homme clé de ce dossier. C'est en s'intéressant à lui que les enquêteurs en sont également venus à s'intéresser à l'entourage de l'ancien sénateur-maire de Saint-Jean-Cap-Ferrat.

L'audience reprend ce mercredi matin sur ce volet de l'affaire. Sans René Vestri, le sénateur décédé en 2013. Mais, l'une de ses filles, Olivia, son épouse, Lucette, ainsi que son gendre Raffaelle Vanacore, doivent à leur tour être appelés à la barre.

Tout comme Silvio Perlino, cet expert-comptable monégasque passé maître dans le montage de sociétés offshore.

Il est reproché aux membres de la famille Vestri d'avoir dissimulé une partie de leurs avoirs en Suisse. Près de 3 M€ avaient été découverts sur des comptes à Lugano dans le cadre de l'enquête.

L'enjeu des débats sera donc de définir l'origine de cet argent.


La suite du direct