“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Affaire Bouvier-Rybolovlev: deux nouvelles plaintes

Mis à jour le 17/04/2015 à 06:44 Publié le 17/04/2015 à 06:24
Yves Bouvier (à droite)  est soupçonné d'avoir dupé son client depuis dix ans, le milliardaire russe Dmitri Rybolovlev.

Yves Bouvier (à droite) est soupçonné d'avoir dupé son client depuis dix ans, le milliardaire russe Dmitri Rybolovlev. (Photo C.Dodergny et Nice-Matin)

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Affaire Bouvier-Rybolovlev: deux nouvelles plaintes

Dans l'affaire des tableaux de maîtres surfacturés au président de l'ASM, Tania Rappo vient de déposer une plainte contre Dmitri Rybolovlev pour "dénonciation calomnieuse, faux et usage de fausse qualité" et une autre pour "complicité de dénonciation calomnieuse et de faux, usage de faux" contre la HSBC.

Dans l'affaire des tableaux de maîtres surfacturés au président de l'ASM, Tania Rappo vient de déposer une plainte contre Dmitri Rybolovlev pour "dénonciation calomnieuse, faux et usage de fausse qualité" et une autre pour "complicité de dénonciation calomnieuse et de faux, usage de faux" contre la HSBC.

La contre-attaque de cette résidente monégasque intervient alors qu'elle est elle-même accusée de blanchiment d'argent par le milliardaire.

Mis en cause dans ce dossier par plusieurs médias, Philippe Narmino, le directeur des services judiciaires, répond en exclusivité à Monaco-Matin : "C'est clairement une guerre médiatique que se livrent les protagonistes et à laquelle je ne veux certainement pas prendre part."


Plus d'infos ce vendredi dans Monaco-Matin.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.