“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

A quelques mois de son procès en appel, le gendre d'Hélène Pastor a déposé une nouvelle demande de mise en liberté

Mis à jour le 10/07/2019 à 18:53 Publié le 10/07/2019 à 18:47
Wojciech Janowski a déposé une demande de mise en liberté.

Wojciech Janowski a déposé une demande de mise en liberté. Photo E.D.

A quelques mois de son procès en appel, le gendre d'Hélène Pastor a déposé une nouvelle demande de mise en liberté

Wojciech Janowski, le gendre d'Hélène Pastor condamné à la réclusion criminelle à perpétuité pour les assassinats à Nice en mai 2014 de la richissime femme d'affaires monégasque et de son chauffeur Mohamed Darwich, a déposé mardi une demande de mise en liberté, a fait savoir son nouvel avocat Me Campana à La Provence. Son procès en appel devrait se tenir au cours du semestre 2020 à Aix-en-Provence.

Ce n'est la première tentative de Wojciech Janowski, qui avait déjà déposé plusieurs demandes de mises en liberté, même avant le procès en première instance durant lequel il avait été condamné à la perpétuité le 17 octobre dernier. En vain. 

>>RELIRE. Procès Pastor: le verdict est tombé, le gendre de la milliardaire condamné à la réclusion criminelle à perpétuité

S'il retente, c'est parce que le gendre de la milliardaire Hélène Pastor aura 70 ans le 15 août prochain et peut, comme la loi le permet, solliciter un aménagement de peine.

L'audience, qui a elle-aussi peu, voire aucunes chances d'aboutir, devrait avoir lieu fin août devant la chambre d'instruction de la cour d'appel d'Aix-en-Provence. 

D'après nos confrères, qui citent Me Campana, Wojciech Janowski aurait clamé son innocence dans une lettre adressée tout récemment aux magistrats. Il y aurait affirmé que "le mobile financier" ne tenait pas, "ses société étant florissantes".

Des propos qui vont à l'encontre de la plaidoirie en première instance de son avocat de l'époque Me Eric Dupond-Moretti , au cours de laquelle il avait plaidé coupable. 

Le procès en appel de l'affaire Pastor devrait se tenir au cours du premier semestre 2020 à Aix-en-Provence. 


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct