“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

A Monaco, dix mois de prison pour vols de documents bancaires pour un Cannois

Mis à jour le 25/06/2014 à 08:00 Publié le 25/06/2014 à 07:12
Palais de justice de Monaco
Monaco-matin, source d'infos de qualité

A Monaco, dix mois de prison pour vols de documents bancaires pour un Cannois

Un Français résidant à Cannes et sans emploi a été condamné par défaut à dix mois de prison ferme pour soustraction frauduleuse de documents et tentatives d'escroqueries au préjudice de trois établissements bancaires de la Principauté.

Samir semble avoir le vol comme unique mode de vie.

Ce Français résidant à Cannes et sans emploi a été condamné par défaut à dix mois de prison ferme pour soustraction frauduleuse de documents et tentatives d'escroqueries au préjudice de trois établissements bancaires de la Principauté.

Le prévenu a fui le territoire monégasque et il ne s'est pas présenté à l'audience.

Mais le président Cyril Bousseron a pu relater les faits sans peine.

« La première fois, le 16 août 2013, ce personnage s'est présenté à la Société Générale pour obtenir un retrait d'argent avec des documents dérobés sur place.

Il recommence le 23 août au Crédit du Nord. Puis le 7 janvier 2014 à la Compagnie monégasque de banque. Comme son comportement est chaque fois bizarre, avant d'acquiescer, les employés font un contrôle rigoureux et refusent de remettre les sommes réclamées aux guichets. »

Sur les bandes vidéo, l'on voit le prévenu oublier son sac à dos dans la première banque.

Un escroc « vrai de vrai »

Les enquêteurs font un prélèvement d'ADN pour mettre une identité sur le suspect.

On le voit même s'infiltrer dans le cabinet d'un conseiller pour s'approprier des documents nominatifs afin de falsifier des faux ordres de virements.

Le procédé est identique dans les autres établissements.

« Arrêté et placé en garde à vue, a souligné le président, cet homme a reconnu les vols et les tentatives de retraits d'argent.

À l'issue de son audition, il a été relâché. Mais une banque monégasque avertit les services de sécurité que Samir est recherché dans le pays voisin. Son casier français, en effet, comporte à ce jour douze condamnations depuis 1987 pour vols et escroqueries. »

Pour le procureur Aline Brousse, « c'est un escroc vrai de vrai, avec un modus operandi très bien rôdé. Mais dans les agences où les guichetiers connaissent bien leurs clients, ça ne marche pas ! Je doute que la condamnation lui fasse prendre conscience. Dix mois d'emprisonnement ferme. »

Après en avoir délibéré, le tribunal suivra les réquisitions du Ministère public.

 


Les commentaires de cet article ont été désactivés. Merci de votre compréhension.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.