“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

2 mois avec sursis pour un père qui n'honorait plus sa pension alimentaire

Mis à jour le 24/04/2018 à 05:15 Publié le 24/04/2018 à 05:15
« Quand on fait un enfant, c'est un devoir de contribuer à son  existence matérielle », a rappelé le procureur Brianti.

« Quand on fait un enfant, c'est un devoir de contribuer à son existence matérielle », a rappelé le procureur Brianti. C.D.

2 mois avec sursis pour un père qui n'honorait plus sa pension alimentaire

Même un train de vie des plus modestes, ne suffit pas au refus de payer la pension alimentaire.

Même un train de vie des plus modestes, ne suffit pas au refus de payer la pension alimentaire. Les juges du tribunal correctionnel ont fait une interprétation somme toute sévère de l'état de besoin présenté par une mère qui assurait seule l'entretien de l'enfant du couple séparé. En témoigne l'affaire où comparaissait à l'audience l'ex-conjoint pour abandon de famille.

Cet Italien, inscrit au bureau de l'Emploi de Sanremo, avait été condamné, à l'époque, à verser la somme de 300 euros chaque mois pour son garçon de douze ans. Mais à partir d'avril 2014, il cesse tout versement. Trois ans plus tard, l'ex-épouse...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct