“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Tizié Gnamien s’est paré d’or

Mis à jour le 06/03/2019 à 10:26 Publié le 06/03/2019 à 10:26
De g. à dr. : Lionel Bonhomme (cadre technique fédéral), Loïc Pietri (champion du monde 2013 en  - 81 kg), Alexandra Arpaia (présidente du Comité 06), Rania Drid (3e en - 63 kg), Tizié Gnamien, Marcel Pietri (entraîneur à Monaco) et Gilles Nahon (responsable du Pôle Espoirs du Parc-Impérial).

De g. à dr. : Lionel Bonhomme (cadre technique fédéral), Loïc Pietri (champion du monde 2013 en - 81 kg), Alexandra Arpaia (présidente du Comité 06), Rania Drid (3e en - 63 kg), Tizié Gnamien, Marcel Pietri (entraîneur à Monaco) et Gilles Nahon (responsable du Pôle Espoirs du Parc-Impéri... DR

Tizié Gnamien s’est paré d’or

Le Judo Club de Monaco a réussi un joli coup, dimanche dernier.

Le Judo Club de Monaco a réussi un joli coup, dimanche dernier. A Villebon-sur-Yvette (Essonne), l’association monégasque a offert les deux seules médailles du week-end au Comité départemental 06. Tizié Gnamien a été le premier à se signaler. Le Niçois, formé à l’Ariane et à l’ASPTT Nice, sous la houlette de Youness Boussetta, a surpris son monde en devenant champion de France des - 81 kg. Le judoka de 19 ans a battu le vice-champion de France Seniors en titre, Giga Abuashvili, pour s’adjuger le titre Juniors. « C’est une surprise, je venais faire un podium. Je suis sur un nuage. J’essaie de me bagarrer sans me prendre la tête et je fais un petit exploit », savourait hier celui qui partage ses entraînements entre Monaco et le Pôle Espoirs de Nice.

« Il n’avait jamais performé jusqu’à maintenant. Il a marqué les esprits. Grâce à ce résultat, il va participer à un stage de l’équipe de France au Japon », souligne Marcel Pietri, son coach à Monaco, qui a conseillé à ce 6e enfant d’une fratrie de neuf de monter en - 81 kg plutôt que de rester chez les - 73 kg. L’autre breloque monégasque est l’œuvre de Rania Drid (-63 kg), médaillée de bronze après une superbe journée. C. R.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct