“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Plus de 800 enfants sur les tatamis !

Mis à jour le 23/03/2016 à 05:16 Publié le 23/03/2016 à 05:16
49 clubs de la région et d'Italie étaient réunis.

49 clubs de la région et d'Italie étaient réunis. Cyril Dodergny

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Plus de 800 enfants sur les tatamis !

Le week-end dernier, la salle Gaston-Médecin du stade Louis-II s'était mise en configuration judo pour accueillir plus de 800 enfants sur les deux journées de compétition.

Le week-end dernier, la salle Gaston-Médecin du stade Louis-II s'était mise en configuration judo pour accueillir plus de 800 enfants sur les deux journées de compétition. Pas moins de huit surfaces homologuées pour les combats avaient été installées dans la salle, permettant d'accueillir les jeunes judokas dans des conditions optimales. La journée du samedi était réservée au traditionnel Challenge Prince Albert II, organisé par le Judo Club de Monaco sous l'égide de la fédération monégasque de la discipline. Cette manifestation, réservée aux poussins et aux benjamins, recevait 49 clubs de la région et d'Italie pour une journée dont la finalité première est la convivialité, dans le respect des valeurs du judo.

Pas de véritable enjeu pour les enfants dont c'était souvent la première occasion de se confronter à d'autres adversaires que leurs camarades de club, dans des conditions de compétition, avec les règles et la rigueur propres au judo. Des poules établies en fonction de la morphologie et du poids de chacun, le même nombre de combats pour tous et surtout l'assurance de monter sur le podium et d'arborer fièrement une médaille, quelles que soient les performances réalisées. « Nous voulons privilégier la découverte du judo, l'amusement dans un esprit éducatif, l'équité et le plaisir, les échanges et les rencontres. Nous avons mis au point une formule qui plaît beaucoup et qui a été reprise par d'autres clubs. Nous offrons une infrastructure exceptionnelle et les clubs, les enfants et les parents sont heureux de venir à Monaco », explique Eric Bessi, le président de la fédération monégasque.

Le Trophée du Prince remporté cette année

L'organisation parfaite comptait plus de 40 bénévoles pour encadrer tout ce petit monde dans une atmosphère bon enfant où résonnaient les cris de joie des vainqueurs, les pleurs des plus petits, les encouragements des parents ou les conseils des entraîneurs. Arbitrés par des jeunes de l'école des arbitres de la région, certains enfants n'étaient pas là pour rigoler et montraient déjà des qualités impressionnantes de compétiteurs.

Des coupes étaient offertes à l'issue de la journée aux trois meilleurs clubs en présence de Patrice Cellario, Conseiller de Gouvernement, Isabelle Bonnal, Directeur de l'Éducation Nationale, de la Jeunesse et des Sports et de Jacques Pastor, adjoint au maire en charge des sports. Le Trophée offert par le prince à un club vainqueur du Challenge trois fois d'affilée a été remporté cette année par l'Olympique Judo Club de Nice qui obtient à nouveau la victoire, en poussins comme en benjamins.

Un tournoi régional minimes

La journée du dimanche était réservée à une autre compétition organisée par le Comité départemental des Alpes-Maritimes, en collaboration avec le club et la fédération monégasques, qui profite des installations et des infrastructures mises en place au stade Louis II pour accueillir, dans les meilleures conditions, le championnat régional minimes rassemblant des participants venus des six départements de la région. Ils étaient plus de 300 enfants, dont un petit tiers de filles, à fouler les tatamis pour tenter de s'adjuger la victoire sur cette étape monégasque très attractive pour les jeunes judokas. Seuls les meilleurs recevaient leur médaille et gagnaient le droit de monter sur le podium sous les regards envieux de leurs camarades d'entraînement. Le Judo Club de Monaco avait engagé cinq compétiteurs sur cette épreuve, le jeune Matthieu Cavan décrochant une belle deuxième place dans sa catégorie de poids.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.