Rubriques




Se connecter à

Les jeunes judokas au rendez-vous

C'est le week-end dernier que se tenait le tournoi excellence pour les cadets et les juniors à Cormelles-le-Royal dans le Calvados.

PIERRE DU TERRAIL Publié le 02/11/2016 à 05:02, mis à jour le 02/11/2016 à 05:02
Les jeunes judokas monégasques ont fait à nouveau forte impression lors  de ce tournoi excellence pour les cadets et les juniors.
Les jeunes judokas monégasques ont fait à nouveau forte impression lors de ce tournoi excellence pour les cadets et les juniors. DR

C'est le week-end dernier que se tenait le tournoi excellence pour les cadets et les juniors à Cormelles-le-Royal dans le Calvados. Rendez-vous incontournable du début de saison, cette compétition voit chaque année s'affronter les meilleurs judokas français de ces catégories d'âges ainsi que des représentants de divers pays européens. Cinq judokas de la Principauté avaient fait le déplacement. Chez les juniors, en moins de 66 kg, Benjamin Scariot se contentait de la 9e place, battu en 8e de finale par le futur vainqueur du tournoi tandis que Kasbek Murtazaliev était battu en 16e de finale.

Rien d'alarmant pour ces deux jeunes athlètes qui ne sont que juniors première année dans une catégorie qui en compte trois.

 

En cadet, petite déception pour Vincent Pascucci qui s'est fait surprendre à la fin de son premier combat alors qu'il menait largement au tableau d'affichage.

De l'or et du bronze

En revanche, en plus de 90 kg, Marvin Gadeau confirme sa progression puisque, un mois après sa victoire au tournoi du Luc, il obtient à Cormelles une jolie médaille de bronze. Enfin en moins de 73 kg, Tizie Gnamien fait forte impression en s'imposant dans tous ses combats. Très combatif et déterminé, il obtient sa deuxième médaille d'or en deux sorties puisque lui aussi terminait 1er le mois dernier au Luc. Félicitations pour ces bons résultats.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.