Rubriques




Se connecter à

L'équipe cadet sera au championnat de France

Historique pour le Judo club de Monaco.

PIERRE DU TERRAIL Publié le 22/11/2016 à 05:11, mis à jour le 22/11/2016 à 05:12
Devant le poster géant de l'équipe de France de Judo, de gauche à droite, Marcel Pietri,  Vincent Pascucci, Clément Leroy, Youcef Belhaouinat, Marvin gadeau et Tizié Gnamien.
Devant le poster géant de l'équipe de France de Judo, de gauche à droite, Marcel Pietri, Vincent Pascucci, Clément Leroy, Youcef Belhaouinat, Marvin gadeau et Tizié Gnamien. PdT

Historique pour le Judo club de Monaco.

Pour la deuxième fois depuis sa création, il sera représenté à la finale du championnat de France Cadet par équipe qui se déroulera les 26 et 27 novembre prochains à l'Institut du Judo. Les jeunes sociétaires ont décroché cette qualification en terminant 3e des phases éliminatoires sur les 32 équipes présentes lors des championnats PACA, qui ont eu lieu début octobre. Pour un club, la mise en place d'une équipe cadet performante s'avère être une chose très difficile. L'équipe doit être composée de 5 combattants de 15 à 17 ans, appartenant aux 5 catégories de poids différentes (de - 55 à +73 kg).

Bien souvent, seuls les grands clubs issus de regroupement de plusieurs associations d'un même département ou d'une même ville de grande importance peuvent aligner une équipe de bon niveau.

 

Mais le club monégasque a de légitimes ambitions cette saison, avec 5 judokas, tous de bon niveau qui s'entraînent au Pôle Espoir de Nice.

Voilà dix ans que l'on attendait le retour des cadets au niveau national.

En 2006, l'équipe avait échoué en demi-finale de ces championnats, malgré la présence des deux leaders médaillés de l'époque, le futur international monégasque Cédric Bessi, ainsi que le futur quadruple médaillé mondial, Loïc Pietri.

Sur les traces de leurs aînés

Les 5 jeunes athlètes rêvent de marcher sur les traces de leurs aînés : « Ils ont choisi la bonne solution en intégrant le pôle espoir de Nice, étape obligée pour prétendre au haut niveau. Ils en ont les capacités. L'avenir du club semble assuré mais rien n'est certain avec de jeunes sportifs qui ont tout juste 16 ans. Ils peuvent arrêter du jour au lendemain sur un coup de tête, ce qu'ils regretteront à coup sûr plus tard » tient à souligner le directeur technique, Marcel Pietri. Mais pour l'heure, les protégés du président de la fédération, Eric Bessi et du président du club, Jean-Pierre Siccardi, ont toutes leurs chances au niveau national dans une catégorie d'âge où aucune des 28 équipes présentes n'est donnée comme favorite.

Pour l'occasion, les entraîneurs seront François Bick et Marcel Pietri.

 

L'équipe dirigeante sera derrière son ordinateur, sur la chaîne de la fédération française de judo Ippon TV à soutenir leurs jeunes combattants.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.