“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Florine Soula, un sourire qui en dit long

Mis à jour le 03/01/2019 à 05:34 Publié le 24/12/2018 à 05:34
Pour sa première participation à l'European Cup Cadet avec l'équipe de France, Florine Soula a remporté la médaille de bronze dans la catégorie des - 63 kg. 	(DR)

Florine Soula, un sourire qui en dit long

Talentueuse depuis son plus jeune âge, sur les tatamis, Florine Soula ne cesse de gravir les échelons. L'année 2 018 a été charnière pour la sociétaire du Judo Club de Monaco

Lorsqu'elle était petite, à peine trois ou quatre ans tout au plus, sur le tatami, ses entraîneurs du club de judo de La Grave sur Peille l'appelaient déjà, « The Killer ». « Elle faisait même pleurer les garçons », se souvient Laurence, sa maman. Depuis, les années ont passé et Florine Soula a bien grandi et son talent ne s'est pas estompé, bien au contraire, il s'est affirmé. Car oui, aujourd'hui, la jeune fille de seize ans est devenue l'une des représentantes tricolores dans la catégorie cadette et s'est même offert une médaille de bronze à l'European Cup, qui avait lieu en Hongrie, en novembre dernier.

Une sélection en or

Tout a commencé en avril de cette année. « C'était...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct