“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

  • Et si vous vous abonniez ?

    Au quotidien, où que vous soyez, consultez le journal complet en ligne, dès 6h du matin.

    Abonnez-vous

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Classe sportive judo : quatre ans déjà !

Mis à jour le 01/12/2015 à 08:27 Publié le 01/12/2015 à 08:27
Les jeunes sélectionnés par leur club pour bénéficier de la classe à horaires aménagés, s'entraînent 4 à 5 fois par semaine avec François Bick (à gauche) et Marcel Pietri, directeur technique national.

Les jeunes sélectionnés par leur club pour bénéficier de la classe à horaires aménagés, s'entraînent 4 à 5 fois par semaine avec François Bick (à gauche) et Marcel Pietri, directeur technique national. P. d.T.

Monaco-matin, source d'infos de qualité

Classe sportive judo : quatre ans déjà !

Pour la quatrième année consécutive, le judo club de Monaco du président Siccardi compte, parmi ses 300 adhérents, des enfants inscrits en classe à horaires aménagés.

Pour la quatrième année consécutive, le judo club de Monaco du président Siccardi compte, parmi ses 300 adhérents, des enfants inscrits en classe à horaires aménagés. Ce dispositif mis en place par Isabelle Bonnal, directeur de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, en accord avec la Fédération monégasque de judo permet à ces jeunes de concilier réussite scolaire et sport intensif, notamment grâce à des aménagements de leur emploi du temps ainsi que des aides pour les devoirs.

Onze judokas, de la 6e à la 3e, ont la chance de bénéficier cette année de cette organisation qui leur permet de s'entraîner 4 à 5 fois par semaine au dojo du stade Louis-II mais aussi une fois par mois à Nice, lors de regroupements avec les meilleurs éléments du département.

Pépinière de champions

« Cette structure est un plus évident » pour François Bick, l'entraîneur. « Cela permet de faire un travail plus approfondi et de proposer des séances basées uniquement sur la technique ou la préparation physique, en complément des entraînements traditionnels. Ainsi, les enfants motivés progressent plus vite. »

Nul doute que, parmi ces jeunes, se trouvent les futurs représentants de la principauté aux Jeux des petits États d'Europe ou aux JO, suivant l'exemple de leurs aînés, Yann Siccardi ou Cedric Bessi. Pour preuve, trois judokas ayant bénéficié de ces classes à horaires aménagés sont actuellement inscrits au pôle espoir de Nice au Parc Impérial, réservoir de champions depuis plus de 40 ans, et par lequel est passé un pur produit du judo monégasque, un certain Loïc Pietri, champion du Monde.

Au-delà des seuls résultats, c'est la formation du futur adulte qui est recherchée par Marcel Pietri, directeur technique national et François Bick, responsable de la section. « Le judo est une activité physique complète qui transmet des valeurs morales comme la politesse, le respect ou l'amitié et qui développe la confiance en soi. C'est une activité qui a toute sa place en parallèle du cursus scolaire », analyse Eric Bessi, président de la Fédération monégasque de judo.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.