“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Ca vous dirait une partie de balle aux prisonniers virtuelle ce lundi soir à Menton?

Mis à jour le 18/08/2019 à 15:08 Publié le 18/08/2019 à 15:08

Ca vous dirait une partie de balle aux prisonniers virtuelle ce lundi soir à Menton?

Entre virtuel et réel, le "Hado" débarque ce lundi soir sur l'esplanade des Sablettes à Menton. L'occasion de se prendre pour un personnage de "Dragon Ball Z"

Vous rêviez de pouvoir lancer des boules de feu avec la même classe que San Goku? Cela sera possible ce lundi à Menton, de 19 h à 23 h sur l’esplanade des Sablettes, grâce au jeu de réalité augmentée « Hado ».

Lancé par le Fréjusien Ludovic Donati et proposé par Volt Events, seule société française à le présenter, ce jeu vidéo innovant vient tout droit du Japon.

Il se pratique avec un casque de réalité augmentée et un bracelet connecté. L’objectif, toucher ses adversaires comme une balle aux prisonniers classique tout en évitant les tirs adverses. À la différence que ce ne sont pas des balles mais des boules de feu virtuelles lancées à tout-va.

Comme dans
Dragon Ball Z

Des règles simples, donc, mais efficaces et ludiques. Non sans rappeler aux fans de dessins animés, la série Dragon Ball Z et ses kaméhaméhas dévastateurs.

Un e-sport novateur, entre virtuel et réel, déjà proposé à Menton lors du 2e salon du Jeu Vidéo, et réclamé par les jeunes du Pass’ Vacances. C’est ainsi naturellement qu’il a été reconduit pour cet été par le service Jeunesse de la Ville. « La commune de Menton poursuit ses actions pour répondre au plus près des attentes des jeunes », confie Habiba Paillac, déléguée à la Jeunesse et la mission locale.

Pendant quatre heures, le « Hado » pourrait bien devenir l’un des incontournables de l’été.

Jean-François Ottonello

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.