“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Ils seront 905 élèves à reprendre le chemin de l’école à Beausoleil

Mis à jour le 30/08/2020 à 12:20 Publié le 30/08/2020 à 19:00
Comme partout ailleurs, l’accent a été mis sur la désinfection, opérée ici par des agents municipaux.

Comme partout ailleurs, l’accent a été mis sur la désinfection, opérée ici par des agents municipaux. Photo Jean-François Ottonello

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Ils seront 905 élèves à reprendre le chemin de l’école à Beausoleil

Dans l’actualité de cette rentrée, outre le protocole sanitaire à respecter, la Ville a engagé des travaux pour rendre accessible au printemps l’école Paul-Doumer, la seule à ne pas l’être

La nuit de lundi à mardi sera sans nul doute agitée dans tous les foyers de France et de Navarre. L’excitation de retrouver les petits camarades de classe. La tristesse, aussi, de déserter le cocon familial et de reprendre le chemin de l’école.

Dès mardi (1), 905 petits Beausoleillois de primaire attaqueront une nouvelle année scolaire dans six établissements de la cité. Lesquels sont tenus, par le gouvernement, de respecter un protocole sanitaire, à commencer par le masque obligatoire pour tout adulte en contact avec un enfant. Dans les espaces clos, la distanciation physique n’est plus obligatoire lorsqu’elle n’est pas matériellement possible ou qu’elle ne permet pas d’accueillir la totalité des élèves.

« Les espaces ont été organisés de façon à maintenir la plus grande distance possible entre les élèves dans les classes et dans les espaces de restauration », assure Gérard Spinelli, maire de la ville. Jean-Christophe Bademyan, responsable du pôle vie de la cité, embraye : « On continue ce qu’on faisait dès le mois de juin. On raisonne en groupe de classes pour limiter le brassage des élèves. On fera manger ensemble les enfants d’une même classe. Il y aura plusieurs services », explique-t-il.

Il y aura tolérance pour les parents accompagnant les petites sections, mais cela restera au bon vouloir du responsable d’école. En revanche, pas de prise de température à l’entrée de l’école comme pourra le faire Cap-d’Ail.

« Elle se fera uniquement dans la perspective d’une suspicion de cas. À ce moment-là, on isole l’enfant dans un endroit prédéterminé, on lui donne un masque, on met en route la procédure pour le faire récupérer et lever le doute », détaille Jean-Christophe Bademyan.

Paul-Doumer accessible au printemps

Côté travaux, outre les habituels travaux de rénovation et de maintenance dans les écoles, 63 panneaux photovoltaïques ont été installés sur le toit du Ténao. 82 000 euros d’investissement pour atteindre une autonomie énergétique de l’établissement, le surplus étant vendu à Enédis. Toujours en cours, au moins jusqu’au printemps prochain, la mise en accessibilité de l’école Paul-Doumer, grâce à un ascenseur desservant tous les niveaux. La seule structure pas encore aux normes. Coût de l’opération, rénovation comprise, 490 000 euros.

Enfin, un projet pédagogique tournera autour de l’éducation artistique et culture (EAC). Une convention a été signée avec les ministères de la Culture et de l’Éducation nationale. « L’idée est de faire en sorte que chaque enfant de maternelle et élémentaire puisse, durant trois ans, toucher à une activité culturelle chaque année : musique, théâtre, patrimoine, danse ou culture scientifique, expliquent les deux hommes. La culture est un vecteur d’émancipation. Il forme le citoyen de demain. Toute notre programmation culturelle a été conçue par rapport à cet objectif-là, faire en sorte que les élèves aillent à la rencontre des artistes. »

(1) Seuls certains PS de Paul-Doumer et du Ténao reprendront le 3 septembre. L’accueil du matin n’est pas assuré le jour de la rentrée. Mais la restauration scolaire et l’animation du soir jusqu’à 18 h 15, oui.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.