Rubriques




Se connecter à

Un funambule relie la Tour Eiffel au théâtre de Chaillot

Un funambule, Nathan Paulin, a franchi la Seine, samedi à Paris, sur une corde à 70 mètres de hauteur, entre la Tour Eiffel et le théâtre de Chaillot à l'occasion des journées du patrimoine.

AFP Publié le 20/09/2021 à 07:34, mis à jour le 20/09/2021 à 07:59
Le funambule français Nathan Paulin entre la Tour Eiffel et le Théâtre National de Chaillot le 18 septembre 2021 POOL/AFP / Alain JOCARD

Nathan Paulin, 27 ans, "highliner" détenteur de plusieurs records du monde, s'est élancé pieds nus du premier étage de la Tour Eiffel, à l'occasion des 38e journées du Patrimoine, sous les applaudissements de la foule.

Attaché par une sangle à une longe de sécurité large de quelques centimètres, il a progressé pas à pas, hormis quelques pauses, s'asseyant ou se suspendant avant de repartir de l'avant.

"J'avais beaucoup imaginé la traversée et puis y être c'était bien. Ce n'était pas évident parce que marcher 600 mètres, se concentrer, avec tout ce qu'il y a autour, la pression, ce n'était pas facile, moins facile que ce que j'avais imaginé, comme je l'avais déjà fait mais c'était quand même beau", a-t-il déclaré.

"Je suis content d'être arrivé et d'avoir partagé. Surtout, ce qui est important, c'est de l'avoir partagé avec tout le monde", a-t-il dit à l'arrivée.

 

"Aujourd'hui, la difficulté, c'était déjà d'installer cette ligne parce que techniquement c'est compliqué en termes d'autorisations", sans compter "le stress lié aux gens (...) au fait qu'il y ait beaucoup de monde", a-t-il relaté.

Nathan Paulin à l'arrivée des plus de 600 mètres de cable parcourus, le 18 septembre 2021 à Paris POOL/AFP / Alain JOCARD.

En revanche, "il n'y a pas eu de problème météorologique, ça a bien été", avec un soleil resplendissant sur Paris, a relevé Nathan Paulin.

"La motivation (...) est principalement de faire quelque chose de beau et de le partager et d'apporter un nouveau regard aussi sur le patrimoine, c'est rendre vivant le patrimoine", s'est-il réjoui.

Il avait déjà, lors de l'édition 2017, marché sur un fil tendu entre la tour Eiffel et le Trocadéro.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.