Un fossile de mollusque marin de 42cm retrouvé à… 1.200 mètres d’altitude dans le Mercantour

Qui, aujourd’hui, peut imaginer les hauteurs de la vallée de la Vésubie baigner dans l’océan? C’était pourtant le cas, il y a bien longtemps.

A. Ori Publié le 28/05/2021 à 16:47, mis à jour le 28/05/2021 à 17:16
La tempête Alex a mis au jour le fossile d’un gros coquillage. Photo B. Bianco/PnM

La preuve: le parc national du Mercantour a publié une photo d’un fossile d’ammonite, un mollusque marin, mis au jour par la tempête Alex, à 1.200 mètres d’altitude. Et l’animal était imposant: l’empreinte fait 42cm de diamètre.

Cet animal disparu depuis 66 millions d’années appartenait à la même famille que les calamars, les poulpes ou les nautiles: les céphalopodes.

 

Mais que faisait-il là? "Il y a 250 millions d’années, un océan recouvrait la quasi-totalité de l’actuelle France", explique Nathalie Siefert, responsable du service Connaissance et gestion du patrimoine.

"Puis, il y a 70 millions d’années, il y a eu une montée de la chaîne alpine ("orogenèse des Alpes"). Ce coquillage s’est retrouvé en altitude. C’est une trace de la présence de ces espèces marines, qui vivaient là, il y a 200 millions d’années."

La tempête Alex a balayé les couches rocheuses qui s’étaient accumulées. Mettant ainsi au jour cette trace d’un passé lointain.

La tempête Alex a balayé les couches rocheuses qui s’étaient accumulées. Photo B. Bianco/PnM.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.