“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Un cygne en deuil bloque le trafic ferroviaire en Allemagne

Mis à jour le 29/12/2020 à 06:42 Publié le 29/12/2020 à 06:40
Illustration.

Illustration. Photo E. F.

Monaco-matin, source d'infos de qualité

Un cygne en deuil bloque le trafic ferroviaire en Allemagne

Un cygne en deuil de son compagnon, installé sur une voie ferroviaire allemande, a retenu une vingtaine de trains pendant près d’une heure et a finalement dû être évacué par les pompiers, a annoncé la police.

Les deux oiseaux s’étaient égarés sur la ligne à grande vitesse reliant Cassel à Göttingen, dans le centre de l'Allemagne, "lors d'une excursion", selon le communiqué de la police de Cassel.

L’un des deux oiseaux est mort, probablement après avoir s'être pris dans les câbles électriques aériens, selon le récit des faits, survenus le 23 décembre mais rendus publics lundi.

Son compagnon, malheureux, s’est ensuite assis à côté de l'oiseau mort et a résisté aux tentatives de fonctionnaires pour l’attirer loin des voies.

Il a fallu que des pompiers dotés d’un équipement spécial soient appelés à la rescousse: ils sont parvenus à emporter le cygne mort et son compagnon, sain et sauf, en dehors de la zone. L'oiseau rescapé a ensuite été relâché sur la rivière Fulda.

Vingt-trois trains avaient été retardés une cinquantaine de minutes pendant l'opération de sauvetage, selon le communiqué.

Selon la société royale britannique de protection des oiseaux, les cygnes tentent de rester en couple leur vie entière.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.