Rubriques




Se connecter à

Les cinq sujets les plus atypiques pour une crèche originale repérés au Salon des santons

Jusqu’à ce dimanche soir, l’Esterel Arena de Saint-Raphaël accueille une trentaine d’artisans-exposants régionaux. Parmi eux, des petits nouveaux cassent les codes et détonnent avec des créations très originales.

La rédaction Publié le 17/10/2021 à 12:00, mis à jour le 17/10/2021 à 10:36
photos
Salon des Santonniers à L' Esterel Aréna Sophie Louvet / Nice Matin

Qu’elle soit confectionnée par tradition religieuse ou provençale, la crèche voyait d’ordinaire se côtoyer des chasseurs avec une villageoise au lavoir ou les rois mages avec des ânes. Hier, dans les allées bondées de curieux – parfois acheteurs – de l’Esterel Arena, plusieurs santons attiraient l’œil sur les étals de la trentaine d’exposants venus pour certains de la Loire. Si le très médiatique Didier Raoult avait eu droit à une figurine à son effigie l’an dernier, pas d’Éric Zemmour cette année dans la salle raphaëloise. Mais d’autres...

Le Père Noël

Foire aux santons Esterel Arena Sophie Louvet / Nice Matin.

Finalement, le Père Noël et la naissance du Christ sont davantage liés que par la volonté d’une marque américaine de colorier le distributeur de cadeau en rouge.

Colette Canfora (Roquevaire) explique comment lui est venue cette idée : "J’avais un magasin à Arles et des clients américains m’en demandaient souvent. Alors je m’y suis mise. Ils plaisent énormément aux enfants, car c’est difficile de les placer dans une crèche traditionnelle."

 

Les fesses de Fanny

Salon des Santonniers à L' Esterel Aréna Sophie Louvet / Nice Matin.

Une paire de fesses à quelques pas de la Vierge. Sacrilège. Pourtant, la blonde légèrement dévêtue est bien en place sur le stand d’Anthony Coulomb (Aubagne).

"Les boulistes sont souvent présents dans le village, alors ceux qui perdent, ils doivent pouvoir embrasser les fesses de Fanny", rigole-t-il sans sourciller.

Le tennisman

Salon des Santonniers à L' Esterel Aréna Sophie Louvet / Nice Matin.

Jet, set et crèche ! Sur le dernier stand avant de quitter le salon, un match de tennis. "Il manque juste les filets et le terrain, mais ils prennent trop de place", sourit Catherine Grassi (Marseille). Pourtant, ils plaisent.

"C’est une commande d’un joueur à la base. Les clubs sont également intéressés, soit pour les offrir lors de cérémonies ou pour la décoration de leurs bureaux."

Le cul-de-jatte

Salon des Santonniers à L' Esterel Aréna Sophie Louvet / Nice Matin.

L’épisode venteux lors d’une foire à Aubagne aura fait souffler le vent de la créativité pour Florence Portalès (Marseille).

"J’avais plein de pêcheurs assis qui se sont envolés. Donc, il fallait que je trouve une solution avec plus d’assise. J’ai fait des recherches historiques pour savoir si c’était cohérent de créer ce santon. Et, depuis que je l’expose, plusieurs personnes m’ont parlé d’un cul-de-jatte qui a longtemps été en haut de la Canebière."

 

Les jouteurs

Salon des Santonniers à L' Esterel Aréna Sophie Louvet / Nice Matin.

Les régionaux de l’étape. Trois par trois et sans bateau. À la suite d’une commande du club des Joutes raphaëloises pour célébrer ses 110 ans, Anne-Laure Vouriot-Beaumond (Tarascon) s’est inspirée de photos pour réaliser ces santons en exclusivité.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.