"J’ai toujours rêvé de devenir astronaute", Adrien, un Niçois de 21 ans en mission sur Mars... ou presque

Cet étudiant niçois s’envolera dans quelques semaines pour une base de vie dans le désert américain qui reproduit les conditions de vie sur Mars.

Article réservé aux abonnés
Eric Galliano Publié le 24/01/2023 à 07:45, mis à jour le 23/01/2023 à 21:56
L’équipage qui intègrera la base de vie le 12 février. Adrien Tison, un Niçois de 21 ans, est de la partie (deuxième partant de la droite). photo Ludovic Chan

Avec six de ses camarades de l’Institut supérieur de l’aéronautique et de l’espace (Isae-Supaéro) à Toulouse, ce jeune Niçois de 21 ans a été sélectionné pour passer quatre semaines à bord de la "Mars Desert Research Station", une station de recherche privée.

L’équipage s’y confinera à partir du 12 février prochain dans les conditions hostiles d’un vol habité sur l’une des plus hostiles planètes de notre système solaire.

"Nous ne pourrons communiquer avec notre base à Toulouse que deux heures par jour", explique Adrien. "L’objectif de ce programme est d’évaluer les conséquences humaines de cet isolement sur l’équipage mais aussi de réaliser un certain nombre de recherches scientifiques", poursuit l’étudiant niçois.

Une expérience de botanique imaginée au Parc Phœnix

Adrien Tison, un Niçois de 21 ans. DR.

Dans quelques jours Adrien Tison s’envolera pour Mars. Pas tout à fait la planète rouge mais ce qui s’en rapproche: une base de vie dans le désert de l’Utah aux États-Unis.

Il a mis au point la sienne à l’occasion d’un stage au Parc Phœnix, dans sa ville natale. C’est là qu’Adrien a mis au point un prototype de système aquaponique qu’il compte reproduire dans le désert de l’Utah. Il ne sait pas encore si les poissons nécessaires pour faire fonctionner ce mode de culture pourront, eux aussi, être du voyage.

"Au pire nous passerons en hydroponie", souffle le jeune homme qui a tout prévu pour que son système s’adapte aux conditions de vie de la planète rouge. "Le but est d’utiliser très peu d’eau. Les poissons pourraient constituer une source de nourriture animale tout en permettant de faire pousser des végétaux sans terre."

"J’ai toujours rêvé de devenir astronaute"

La "Mars Desert Research Station" dans le désert de l’Utah.

Jeune homme brillant, Adrien Tison a grandi dans le quartier d’Estienne d’Orves. "Juste en face du lycée", précise-t-il. Celui-là même où il a décroché son bac avec "mention très bien". De quoi lui ouvrir les portes du prestigieux lycée Louis-le-Grand à Paris. Après ses classes préparatoires, le jeune Niçois a finalement intégré Supaéro, l’école qui a notamment formé Thomas Pesquet et Sophie Adenot. Et ainsi réalisé son "rêve d’enfant": " Depuis tout petit, j’ai toujours voulu devenir astronaute." Une ambition peut-être nourrie par son grand-père, lui aussi "passionné par le spatial".

À 21 ans, Adrien s’apprête donc à réaliser sa première mission. Pas encore au-delà de la stratosphère, mais dans une planète Mars reconstituée au fin fond du désert américain. En attendant peut-être de tutoyer un jour les étoiles. Il est en tout cas en bonne route...

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.