Rubriques




Se connecter à

Ils découvrent une source à Roquebrune... les courts de tennis bientôt arrosés à l’eau de source

Allier économies et écologie, c’est le virage pris par le Tennis-club de Roquebrune et son président. Prochaine étape, l’installation d’une pompe pour acheminer l’eau sur les courts.

L. BOXITT Publié le 14/12/2021 à 13:43, mis à jour le 14/12/2021 à 13:43
Prochaine étape, remplacer les éclairages du club par un système de LED. Écologique et économique. L. B.

Dans quelque temps, les courts en terre battue du Tennis-club de Roquebrune-Cap-Martin seront arrosés... avec de l’eau de source. Jean-Louis Dedieu, le président, se souvient des prémices de cette démarche. « C’est parti du recensement des eaux de source de la commune, cette richesse locale qui a été répertoriée. Un travail mené avec l’ONF (Office national des forêts) et d’autres organismes. On m’a conseillé de rencontrer un sourcier que j’ai contacté car j’estimais que notre site était un endroit favorable pour trouver de l’eau et ainsi diminuer notre facture, car les courts en terre battue demandent beaucoup d’arrosage. »

Pendule et bâton de sourcier

Michel Hennique, sourcier mouginois, va alors se rendre dans le domaine du Hameau, là où est situé le club de tennis. À l’aide d’une carte, il étudie et repère d’abord les strates avant de laisser parler son don. « Il a travaillé avec un pendule et son bâton de sourcier et défini des zones, un peu avant l’été 2021. Il a trouvé l’endroit parfait en estimant la profondeur, ainsi que le débit qui représente deux à trois mètres cubes », se souvient le président du TCRCM.

Jean-Louis Dedieu, en collaboration avec les services de la commune, va alors faire appel à une entreprise de forage, une fois les autorisations administratives obtenues. « C’est très réglementé pour faire venir des professionnels. En tout cas, le jour J, ils ont creusé à 70 mètres à l’endroit précis indiqué par le sourcier et là, ils ont trouvé une source d’eau avec le débit prédit. » L’entreprise installera alors des tuyaux et la source sera rebouchée.

« Un projet amorti en l’espace d’une année ou deux »

« La prochaine étape, c’est l’installation d’une pompe pour acheminer l’eau sur les courts en terre battue. Cela va être fait prochainement », annonce Jean-Louis Dedieu. Un nouveau canal d’eau - séparé de l’eau courante - dédié uniquement à l’arrosage puisque pour le moment « on ne sait pas si elle est potable ».

 

« Nous avions un budget d’environ 10 000 euros pour ce projet qui sera amorti je pense en l’espace d’une année ou deux », estime-t-il.

Au final, une très belle satisfaction pour le président du TCRCM qui est parvenu à mener ce projet à la dimension écologique. Prochainement, les vieux éclairages du club seront aussi remplacés par des LED. Jeu, set et économies !

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.