“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

En Ukraine, il invente un meurtre pour qu'on lui déneige sa route

Mis à jour le 16/02/2021 à 06:44 Publié le 16/02/2021 à 06:25
Un Ukrainien a signalé un meurtre fictif dans l'espoir que les forces de l'ordre nettoient sa route recouverte de neige en venant l'arrêter.

Un Ukrainien a signalé un meurtre fictif dans l'espoir que les forces de l'ordre nettoient sa route recouverte de neige en venant l'arrêter. Photo AFP

Je découvre la nouvelle offre abonnés

En Ukraine, il invente un meurtre pour qu'on lui déneige sa route

Un Ukrainien a signalé un meurtre fictif dans l'espoir que les forces de l'ordre nettoient sa route recouverte de neige en venant l'arrêter.

Habitant du petit village de Grybova Roudnia, dans le nord-ouest de l'Ukraine, un homme a appelé ce samedi soir la police pour leur dire qu'il avait tué le conjoint de sa mère en le poignardant.

Il a alors précisé que la victime "ne montrait plus de signes de vie", a expliqué Ioulia Kovtoun, porte-parole de la police de Tcherniguiv.

L'homme a ajouté que les policiers feraient mieux de venir avec un chasse-neige car "il n'était pas possible d'atteindre sa maison autrement", a ajouté Ioulia Kovtoun.

Comme dans une bonne partie de l'Ukraine, la région a subi ces derniers jours d'importantes chutes de neige et le manteau blanc y a dépassé les 50 centimètres.

Arrivés à bord d'un tout-terrain, les policiers ont découvert que la victime prétendue était "saine et sauve et que personne ne l'avait attaquée", a poursuivi la porte-parole.

La route en question avait été déneigée dans la matinée, selon les autorités locales. Mais le faux tueur a déclaré qu'il était mécontent de la qualité de ce déneigement et qu'il espérait que la police allait terminer le travail, a indiqué Ioulia Kovtoun.

Il risque une amende équivalant à 3,5 euros maximum pour appel abusif, d'après la même source.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.